Avertir le modérateur

suite 34

  • Des Chevaliers de la Table Ronde au gouvernement mondial, dossier suite 34,

    la suite du programme

     

    Les guerres napoléoniennes
    Programme révolutionnaire
    Les guerres mondiales
    Le gouvernement mondial

     

    Les guerres napoléoniennes.

    Les hommes qui dirigèrent la Révolution Française décidèrent ensuite de s'engager dans un autre complot international. Cette fois, ils organisèrent les guerres napoléoniennes pour renverser plusieurs souverains d'Europe. Une partie de la haute finance finançait Napoléon, tandis qu'une une autre finançait la Grande-Bretagne, l'Allemagne, et les autres pays en guerre contre lui, logique non.

    Tous ces financiers, dans l'ombre des Illuminatis, qui en sont le bras armé gèrent tous les conflits, par le pouvoir de l'argent.

    Immédiatement après les guerres napoléoniennes, les Illuminatis supposèrent que les nations étaient si désespérées et si fatiguées de toutes ces guerres, qu'elles souhaiteraient probablement la paix à n'importe quelle autre solution.

    Ils provoquèrent ce qu'ils appelèrent «le Congrès de Vienne du 01/10/01814 au 9/6/1815» c'est à dire l'Acte Final qui redéfinit le contour de l'Europe par les vainqueurs que sont la Russie, le Royaume-Unis, l'Autriche et la Prusse, puis la France ensuite après la chute de Napoléon 1er, voir ici. A cette assemblée, ils essayèrent de créer la première Ligue des Nations, voir ici , leur première tentative d'un gouvernement mondial, lire ici Napoléonic Wars . Selon eux, les souverains d'Europe étaient si endettés envers eux qu'ils exécuteraient, volontairement ou non, leurs instructions.

    Mais le Tsar de Russie Alexandre 1er mis en garde par l'expérience des cents jours comprit le complot qui se tramait, et le torpilla complètement en proposant la formation d'une alliance pour le maintien de la stabilité, voir ici , ce sera la Sainte Alliance des Grandes monarchies, un nouvel Ordre Européen, contre la Révolution voir ici .

    Les Illuminatis, les banquiers, mécontents jurèrent alors qu'un jour, ils détruiraient le Tsar et toute sa famille. Ce fut accomplit en 1917 par la Révolution Bolchevik par le renversement du Régime Tsariste de Russie.

    La rebuffade désastreuse du Tsar de Russie au congrès tenu à Vienne ne détruisit aucunement la conspiration des Illuminatis, elle les força seulement à adopter une nouvelle stratégie. Réalisant que, pour le moment, l'idée d'un gouvernement mondial était tuée dans l'œuf, ils décidèrent qu'afin de conserver leur pouvoir, qu'ils auraient à resserrer le contrôle du système financier sur les Nations d'Europe. Dès qu'ils furent assurés de la victoire de Wellington à Waterloo sur Napoléon 1er, ils firent transmettre en Angleterre une fausse nouvelle disant que Napoléon avait gagné la bataille, (ce qui serait une légende, voir ici , les Rothschild et le financement de la Sainte alliance, 1818 - 1822), ce qui entraina la panique sur le marché boursier Anglais mais bien à cause de la chute de Napoléon, et non pas le contraire.

    Toutes les actions tombèrent pratiquement à zéro. Les banquiers internationaux purent ainsi acheter ces actions pour pratiquement rien, ce qui leur donna le contrôle complet de l'économie de Grande-Bretagne et, virtuellement, de toute l'Europe. Immédiatement après le congrès tenu à Vienne, les Banquiers Internationaux forcèrent la Grande-Bretagne à établir une nouvelle «Banque d'Angleterre, un changement de mains», qu'ils contrôlaient totalement, et qu'ils contrôlent encore aujourd'hui.

    «Pour bien comprendre ce qui s'est passé, les campagnes des guerres Napoléoniennes qui avaient mobilisé le réseau continental des Rothschild pour délivrer des quantités d’or aux armées Anglaises en campagne en France en 1814 et 1815, et aussi pour effectuer des versements aux alliés de l'Angleterre sur le continent, contrairement à la légende, Nathan et ses quatre frères, Amschel, Salomon, Carl et James Rothschild, furent poussés au bord de la faillite par la nouvelle que Napoléon avait été défait à Waterloo, car ils avaient amassé de grandes réserves d'or en anticipation d'une guerre prolongée.

    Les immenses achats spéculatifs d'obligations du gouvernement Anglais, par Nathan juste après Waterloo, non seulement sauvèrent la situation mais rapportèrent un gigantesque profit à l'ensemble du capital des Rothschild. Sous la direction de Nathan les Rothschild commencèrent à jouer un rôle plus innovant, en particulier dans l'intégration des marchés européens des capitaux. Un avantage déterminant, dont ils jouissaient sur leurs rivaux établis depuis longtemps, qui venait de la forme inhabituelle de la banque Rothschild elle-même. Les cinq frères finirent par s'établir dans les cinq places financières et politiques européennes principales : Francfort, Vienne, Londres, Naples et Paris.

    Cela leur permit de servir beaucoup plus facilement leurs clients. Tout cela aide à comprendre pourquoi,

    le centre de gravité financier de l'Europe traversa la Manche d'Amsterdam à Londres.

    Deuxièmement, par chance pour les Rothschild, les autres grandes puissances d'Europe centrale et orientale, l'Autriche, la Prusse et la Russie, associées maintenant dans la «Sainte alliance», se trouvèrent en grave difficulté financière dès que les subventions britanniques de temps de guerre cessèrent de leur arriver.

    Napoléon Bonaparte ayant refusé de jouer dans le concert avec les banques mondiales et n’étant pas un ami du puissant banquier Français, James de Rothschild, frère de Nathan, qui deviendra, ensuite, l'homme le plus riche du monde, a entrainé la véritable chute de Napoléon conduisant aussi à celle de la Banque d'Angleterre qui, de ce fait, changea de mains au profit évident des Rothschild, c'est à dire des Illuminatis».

    Paragraphe conçu à partir de l'analyse des références ici, et ici.

    Weishaupt, voir le dossier précédent, mourut en 1830, mais avant sa mort, il avait pris soin de préparer une version révisée de la conspiration des Illuminatis pour organiser, financer, diriger et contrôler, sous différents vocables, toutes les organisations internationales, en établissant leurs propres agents dans des postes clés au sommet de ces mêmes organisations.

     

    Programme révolutionnaire.

    En 1848, Karl Marx écrivit le Manifeste communiste, sous la direction de membres des Illuminatis, pendant que le professeur Karl Ritter, de l'Université de Francfort, en Allemagne, écrivait l'antithèse de l'ouvrage de Marx, sous la direction d'autres membres des Illuminatis.

    L'idée des Illuminatis était d'utiliser les différences entre ces deux idéologies pour leur permettre de diviser un nombre de plus en plus grand d'humains en camps adversaires, et de les amener à «s'entre-tuer», détruisant en même temps toutes les institutions religieuses et politiques. L'œuvre de August Henrich Ritter philosophe 21/11/01791- 3/02/1869, fut continuée après sa mort par le philosophe et philologue Allemand Friedrich Wilhelm Nietzshe 5/10/1844-25/08/1900 voir ici , dont ses écrits falsifiés ont contribué à développer le racisme et le nazisme, et qui auraient été utilisés pour fomenter les première et deuxième guerres mondiales.

    «Les écrits de Nietzsche, trente ans après sa mort, ont servi de caution au régime nazi, comme bien d'autres classiques de la culture allemande (Goethe n'avait pas non plus bonne opinion des vertus allemandes). Cette falsification des textes, dont Alfred Baümler, voir ci-dessous, fut l'un des principaux artisans, et d'une condamnation de certains des aspects de sa pensée que les nazis ont perçus comme antigermaniques et philosémitiques.

    La doctrine de Nietzsche critique l'idée d'un asservissement de l'individu d'exception à la masse. À côté d'un réel mépris pour les systèmes démocratiques (aspect exploité par le régime nazi) dans la mesure où l'égalitarisme prétend s'imposer en tout domaine, il existe chez Nietzsche un mépris au moins équivalent pour les systèmes totalitaires, qui épuisent les peuples et les dépossèdent de leur avenir en détruisant les germes de la culture.

    Nietzsche exprima également son mépris des idéologies raciales, il parle ainsi de «fumisterie des races», et dénonce sans ambiguïté les affabulations du mythe aryen «balourdise aryenne»  qui n'existe que par une falsification de l'histoire. Il existe ainsi de nombreux aphorismes dans lesquelles Nietzsche dénonce les différents aspects de ce qui allait devenir le fascisme italien et le nazisme, l'État fort, l'antisémitisme, le racisme, le nationalisme, le militarisme, le populisme, etc, voir ici ».

    «Alfred Baümler, voir ici

    L'un des philosophes les plus influents dans l'Allemagne nazie, Baümler a été l'un des principaux interprètes de Friedrich Nietzsche «la philosophie comme légitimant le nazisme - une mauvaise interprétation idéologiquement motivés répudiée par des bourses post-guerre (en allemand-américain Walter Kaufmann Baümler caractérise comme «une des pires nazi hacks», (une des pires manipulatrices nazi), (voir Basic Writings de Nietzsche, à New York, The Modern Library, 2000, p. 604). Thomas Mann est connu pour avoir lu le travail de Baümler sur Nietzsche, au début des années 1930, et d'avoir marqué des passages de celui-ci comme «la prophétie de Hitler» (voir Thomas Mann und Alfred Baeumler, Würzburg: Königshausen & Neumann, 1989, p. 185).

    Baümler's 1931 book Nietzsche, der Philosoph und Politiker , for example, states, Baümler de 1931 livres de Nietzsche, der Philosoph und Politiker, par exemple, stipule que, « A theory of the state is not to be found in Nietzsche's work - but this work has opened all paths towards a new theory of the state». Une théorie de l'État ne se trouve pas dans le travail de Nietzsche -, mais ce travail a ouvert toutes les voies vers une nouvelle théorie de l'État. ... ...

    His attack on the «Empire» arises from the feeling of a world-historical task that awaits us. Son attaque de «l'Empire» découle de la sensation d'un monde-tâche historique qui nous attend, lire la suite à la référence donnée».

    En 1834, le chef révolutionnaire italien Giuseppe Mazzini fut choisi par les Illuminatis pour diriger leur programme révolutionnaire à travers le monde, et il accomplit ce rôle jusqu'à sa mort, en 1872.

    Mais quelques années avant de mourir, Mazzini avait attiré chez les Illuminatis un général américain du nom d'Albert Pike. Pike était fasciné par l'idée d'un gouvernement mondial, et devint finalement le chef de cette conspiration luciférienne. De 1859 à 1871, Pike prépara un plan prévoyant trois guerres mondiales et différentes révolutions à travers le monde, destinées à amener l'accomplissement final de la conspiration au XXème siècle.

     

    Les guerres mondiales.

    Le plan du général Albert Pike pour provoquer les trois guerres et les trois révolutions mondiales était simple. Il requérait que le communisme, le nazisme et le sionisme politique, ainsi que d'autres mouvements internationaux soient organisés et utilisés pour fomenter les trois guerres globales et les trois révolutions majeures.

    La première guerre mondiale devait permettre aux Illuminatis de renverser le pouvoir des Tsars en Russie et ainsi faire de ce pays le château fort du communisme athé. Un objectif que les banquiers internationaux s'étaient jurés d'atteindre depuis que le Tsar avait fait échouer leurs plans au congrès de Vienne, et de transformer la Russie en un château-fort du communisme athée.

    Les différences entre les Britanniques et les empires Allemands furent mises en évidence et exagérés par les Argentures (agents espions des Illuminatis) dans le but secret de fomenter cette guerre. Une fois la guerre terminée, le communisme devait être érigé en vue de détruire d'autres gouvernements et d'affaiblir les religions. La deuxième guerre mondiale devait pour sa part, être fomentée en utilisant l'opposition entre les différences qui existaient entre le Fascisme et le Sionisme Politique.

    Cette guerre devait détruire le Nazisme au profit de l'accroissement de la force Sioniste Politique, ce qui, par conséquent, devait permettre, selon le plan de Pike écrit dans la deuxième moitié du XIXème siècle, l'établissement de l'État d'Israël en Palestine. Durant cette même guerre, le communisme international devait, de son côté, s'accroître de manière à devenir aussi fort que les nations chrétiennes réunies, c'est-à-dire l'occident chrétien, ou l'ouest.

    Arrivé à ce point de croissance, le communisme devait être retenu, tout en étant gardé en échec, jusqu'au jour où il devait servir à la réalisation du CATACLYSME SOCIAL FINAL.

    Quelqu'un pourra-t-il nier, ici, que le président Roosevelt des États-Unis et le premier ministre Churchill de Grande-Bretagne, tous deux des francs-maçons, se concertèrent pour mettre en application une telle politique ?

    La troisième guerre mondiale devra être fomentée en utilisant l'opposition entre les sionistes, les partisans de l'État d'Israël et le monde musulman.

    D'après les plans écrits entre 1859 et 1871, cette «guerre» devait être dirigée de manière à ce que l'Islam, le monde arabe incluant le Mahométisme, et le Sionisme Politique, incluant l'État d'Israël, et par conséquent, les États-Unis, se détruiraient les uns les autres.

    Les nations restantes, divisées et donc belligérantes seraient forcées, à l'issue de cette «guerre», de se battre entre elles jusqu'à un état complet d'épuisement physique, moral, spirituel et économique. Tout sera alors mis en place pour l'établissement d'un gouvernement mondial.

    Le 15 août 1871, Albert Pike confia à Mazzini qu'une fois que seraient terminées les trois guerres mondiales, ceux qui aspiraient à mettre sur pied une «DOMINATION MONDIALE INCONTESTÉE» provoqueraient un des plus grands cataclysmes sociaux que le monde n'ait jamais connus. Pour renforcer ce qu'il avançait, il cita ses propres écrits. Pour référence, son catalogue des lettres conservées à la Bibliothèque du Musée de Londres en Angleterre.

    "Nous allons lâcher, libérer les nihilistes et les athéistes et, nous allons provoquer un formidable cataclysme social final qui, dans toutes ses horreurs, démontrera clairement aux nations, l'effet d'un athéisme absolu, origine de la barbarie et du désordre, ainsi que du tumulte le plus sanglant. Puis, partout, les citoyens obligés de se défendre contre les minorités mondiales de révolutionnaires, extermineront eux-mêmes ces destructeurs de civilisations. Par la suite, la multitude, désillusionnée avec la chrétienté, et dont les esprits déistes, laissés sans direction à partir de ce moment-là, mais demeurant tout de même anxieuse d'un idéal sans pour autant savoir à qui exprimer son adoration, recevra alors la vraie lumière à travers la manifestation universelle de la pure doctrine de Lucifer».

    Cette pure doctrine de Lucifer apportée à la vue de tous, est une manifestation qui résultera, finalement, du mouvement réactionnaire généralisé, qui suivra la destruction du christianisme et de l'athéisme, les deux conquis et exterminés en même temps.

    « Quand Mazzini mourut en 1872, Pike fit d'un autre révolutionnaire Italien Adrien Lemmi, le successeur de celui-ci. Plus tard, Lemmi sera suivi par Lénine et Trotsky. Les activités de tous ces hommes furent financées par des "BANQUIERS INTERNATIONAUX", Anglais, Français, Allemands et Américains. Dans un document comme celui-ci, aucune référence n'est donnée de sorte qu'il est difficile d'y apporter une crédibilité tant est machiavélique donc satanique un plan de cette sorte.

    Que les idéologies, communistes, fascistes, capitalistes, sionistes et les religions s'affrontent pour la domination du monde nous le voyons chaque jour, c'est donc un phénomène naturel de notre monde ou les puissants veulent dominer les autres, dans quel but, si c'est après l'anéantissement global ou est l'intérêt ?

    Qui peut croire au cataclysme social mondial, tout ceci regorge d'imagination, même si actuellement, le conflit israélo-palestinien est créateur de tension entre le sionisme et le monde musulman dans lequel les pays occidentaux sont responsables.

    Le capitalisme pour le moment par sa puissance domine, mais jusqu'à quand, quand on voit ce qu'il a fait de notre économie avec la crise que nous subissons, finalement il a eu la tête plus grosse que le ventre, et le peuple que nous sommes à bien compris qu'il n'est pas la panacée de notre existence puisqu'il est source de misère par l'injustice qu'il provoque.

    La suite au dernier dossier 35.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu