Avertir le modérateur

suite 33

  • Des Chevaliers de la Table Ronde au gouvernement mondial, dossier suite 33,

    la suite du programme.

     

    Les Illuminatis
    Retournons maintenant aux premiers jours des Illuminati
    Les guerres napoléoniennes
    Programme révolutionnaire
    Les guerres mondiales
    Le gouvernement mondial.

     

    Les Illuminatis, voir ici.

     

    mainpic.1249055122.jpg

     

    Derrière les États-Unis et leur Constitution se trouve un petit groupe d'hommes dont le seul objectif est de dominer le monde entier, dans un complot qui serait qualifié de «satanique» dans le cadre d'un gouvernement mondial.

    Pour bien comprendre ce qu'est, avec toutes les réserves nécessaires, ce complot satanique, il faut se placer à son origine, au milieu du XVIIIème siècle, et présenter les personnes qui auraient mis ce complot en action puisque des preuves formelles n'existent pas.

    Toutes les guerres depuis cette époque, y compris la Révolution Française, (la thèse du complot maçonnique est souvent évoquée, voir le dossier suite 3), seraient organisées par les Illuminatis, qui auraient opérés sous des aspects masqués, faux noms et déguisements. Pour agir, il faut être masqué.

    Un Jésuite et professeur Adam Weishaupt, avec ses comparses libres penseurs rationalistes et progessistes commencèrent à fonder une société le 1er mai 1776 comme étant la plus radicale mouvence du «siècle des lumières». Ces conspirateurs mondiaux, perfectibilistes, voir ci après, devaient définir leur ordre secret ainsi que son appellation et ils choisirent le mot «illuminati» qui deviendra Ordre des Illuminatis, puis les «Illuminatis de Bavière» pour désigner cette organisation qualifiée de «satanique» ?

    Voir l'article Grand Loge Bavarian Illuminati Primer en Anglais ici

    .

    Adam Weishaupt et le Nouvel Ordre Mondial.

     

    Weishaupt lui-même dit que ce mot tire son origine de Lucifer, et signifie «porteurs de la lumière».

    «Lucifer est le nom donné à plusieurs personnages mythologiques, et évoque le diable, (ange déchu), de la tradition chrétienne.

    Il existe plusieurs visions métaphysiques de la figure de Lucifer, qui est le «porteur de la lumière», métaphoriquement «de la connaissance» et donc «de l'hybris», (l'hybris une notion grec que l'on peut traduire par démesure, dans la Grèce antique l'hybris était considéré comme un crime), il peut être assimilé à Satan, qui est l'«adversaire», l'antithèse de Dieu par certains, alors que d'autres l'en distinguent».

    «Pour les premiers en effet, Lucifer reste un être créé par Dieu et donc ne peut en aucun cas être son opposé. Il ne peut donc, dans cette optique, être assimilé à la figure de Satan. Il est alors plutôt opposé à Michaël, chef des anges fidèles à Dieu. Pour quelques uns de ceux qui partagent cette vision, c'est par une mauvaise interprétation de Isaïe 14.12 que Lucifer a été relié a Satan. Ce passage de la Bible parle effectivement de la chute de Lucifer et d'un «adversaire», et deux interprétations sont possibles à partir de là,

    soit le texte fait référence au roi qui régnait sur Babylone à l'époque,

    soit à Samaël qui descendit en Enfer (non déchu, il descendit par choix).

    Il est en outre à plusieurs reprises désigné, et par Jésus lui même, «le Seigneur de la Terre».

    Weishaupt professeur de droit canon à l'Université d'Ingoldstadt, Allemagne, abandonna le christianisme pour joindre la conspiration luciférienne, en 1770. Le 1er mai 1776, il fonda la société secrète des «Perfectibilistes», qui devint par la suite les Illuminés de Bavière. En 1777, il fut initié à la loge Théodore du Bon Conseil, à Munich. Il créa au sein de l'université où il enseignait un mouvement rebelle qui lui fit perdre sa chaire. La conspiration des illuminés de Bavière, dont il n'était probablement pas le seul auteur, fut mise au jour en 1785.

    Il commença alors à élaborer la stratégie qui devrait donner à un petit groupe de financiers le contrôle ultime du monde entier, afin qu'ils puissent imposer l'idéologie luciférienne à ce qui resterait de la race humaine après le «cataclysme social final», prédit pas les prophètes, voir le dossier 31, en ayant recours au despotisme satanique.

     

    Le plan de Weishaupt,

    dans le cadre de la référence donnée avec toutes les précautions qui s'imposent puisque cette organisation est secrète,

    nécessitait la destruction de tous les gouvernements et religions existants. Cet objectif devait être atteint en divisant les masses en camps opposés de plus en plus nombreux, sur les plans politique, social, économique et autres, précisément ce qui existe dans nos pays aujourd'hui.

    Ces camps opposés devaient être armés, et des incidents devaient être provoqués pour amener ces camps à se combattre et s'affaiblir, détruisant petit à petit les gouvernements nationaux et les institutions religieuses. En 1770, un prêteur qui avait organisé la maison Rothschild, ceux qui instituèrent les premières banques modernes,

    retint ses services,

    pour réviser et moderniser les Vieux Protocoles écrits dans le but de donner à la «synagogue de Satan», la domination ultime du monde, et imposer ainsi l'idéologie Luciférienne sur la race humaine, sa domination devant subvenir juste après le cataclysme social final, syonime, (synonyme), de La Grande Révolution.

    Le rituel des Illuminatis fut introduit dans la Grande Loge Bavaroise en 1776 en tant que préliminaires à l'infiltration des Loges du Grand Orient de France. Le but de cette infiltration était la mise à exécution et la réalisation de la Grande Révolution Française qui était cédulée, (dans l’ancienne définition, acte qu’on faisait signifier à sa partie adverse pour lui déclarer qu’on entendait se pourvoir au conseil, afin d’être renvoyé à un autre parlement), pour se produire en 1789. Le Grand Plan de Weishaupt requérait donc, la destruction de tous les gouvernements et de toutes les religions existantes,

    par la Révolution.

    La destruction de la société et de ses règles et lois permet ensuite de mieux l'iniltrer et la contrôler.

    Cet objectif exigeait patience et constance, il visait la division des masses, les populations nommées par «GOYIMS» signifiant «bétail humain», en camps opposés afin d'augmenter les tensions politiques, raciales, sociales, économiques et autres. Par la suite, ces camps devaient être armés, et un incident devait être provoqué pour les pousser à s'affronter et à s'affaiblir les uns les autres, tout en détruisant leurs gouvernements nationaux et leurs institutions religieuses. «Un plan machiavélique en somme».

    Weishaupt, pour mettre ce complot à exécution, utilisant le mensonge, recruta environ 2000 adeptes auxquels il exposa son objectif, qui était de mettre sur pied un Gouvernement Mondial.

    Ces personnes devaient posséder des facultés mentales supérieures, propres à leur permettre de gouverner le monde. Ce groupe d'élite formées par Weishaupt, se composait des personnes les plus intelligentes dans les domaines des arts et lettres, de l'éducation, des sciences, de la finance et de l'industrie.

    Le plan de Weishaupt exigeait que ses Illuminatis suivent certaines prescriptions qui devaient les aider à réaliser leurs objectifs.

    1. Utiliser la corruption monétaire afin d'obtenir le contrôle de personnes occupant des postes élevés à différents niveaux de tous les gouvernements et des autres champs de l'activité humaine. Une fois qu'une personne influente tombait sous l'emprise des Illuminatis par le biais de mensonges et de supercheries, elle devait être gardée en esclavage par l'application d'un chantage politique ou autre, de menaces, de ruine financière, de scandale public, d'attaque physique, et même de mort, dirigés contre elle ou contre leurs proches.

    2. Les illuminatis installés dans les facultés des collèges et des universités devaient recommander aux étudiants possédants des facultés mentales exceptionnelles et appartenant à des familles nobles ayant des tendances internationalistes, de se diriger vers un entraînement spécial dans l'internationalisme. Cet entraînement devait se faire à partir de bourses d'études octroyées à ceux qui avaient été choisis. Ils devaient être éduqués, endoctrinés, si l'on préfère, dans l'idée que seul un Gouvernement Mondial peut mettre fin aux guerres courantes et aux tribulations.

    3. Les personnes influentes prises sous le contrôle des Illuminatis, et les étudiants spécialement éduqués et entraînés, devaient être utilisés comme Agentures (agents espions infiltrés), et placés derrières les scènes de tous les gouvernements en tant qu'expert et spécialistes. De cette manière, il leur serait alors possible d'influencer les têtes dirigeantes et les amener à adopter des politiques qui pourraient, à long terme, servir les plans secrets des partisans d'un seul ordre mondial.

    4. Les Illuminatis devaient obtenir le contrôle de la presse et de toutes les agences qui distribuent de l'information au public. Les services de nouvelles et d'informations devaient être biaisés de sorte que les Goyims (peuple) en arrivent à croire qu'un gouvernement mondial serait la seule et unique solution à tous leurs problèmes.

    Après avoir lu ces quatre points de la stratégie des Illuminatis, nous devons admettre que nos mass média sont contrôlés à tous les niveaux, et que tous les paliers de gouvernements sont aussi infiltrés et contrôlés, tout comme Weishaupt l'avait planifié en 1776. Malheureusement, peu de gens sont au courant de ce fait, et c'est pourquoi ils n'arrivent pas à comprendre la signification de plusieurs événements mondiaux ayant lieu de nos jours, (voir la référence de base de ces dossiers ici ).

    Je resterais prudent quand à la crédibilité du pouvoir de ce gouvernement mondial, s'il y en effet des groupes de personnalités puissantes, et de ce fait influentes, qui, dans le secret de leurs réunions dictent des orientations financières mondiales, quand à maîtriser les milliards d'individus que nous sommes me paraît une vue de l'esprit.


    Retournons maintenant aux premiers jours des illuminatis.

    Parce que la Grande-Bretagne et la France étaient les deux plus grandes puissances mondiales vers la fin du XVIIIème siècle, Weishaupt ordonna aux Illuminatis de fomenter les guerres coloniales, y compris la guerre d'indépendance Américaine, pour affaiblir l'Empire Britannique. Il ordonna aussi d'organiser la Révolution Française afin de détruire l'Empire Français.

    Weishaupt décida que la Révolution Française aurait lieu en 1789. Cependant, en 1784, un acte de la Providence mis le gouvernement de Bavière en possession de documents prouvant l'existence des Illuminati. Ces documents auraient pu sauver la France si le gouvernement Français n'avait pas refusé de les croire. Un acte de la Providence, quel était cet acte de la Providence?

    Voici:

    En 1784, Weishaupt avait émis l'ordre de préparer la Révolution Française. Un écrivain Allemand du nom de Zwack, voir Geschichte des Illuminaten-Ordens von Fr. X. Zwack en Allemand ici , avait mis cet ordre par écrit dans un livre qui contenait toute l'histoire des Illuminatis et le plan de Weishaupt. Une copie de ce livre fut envoyée aux Illuminés en France, dirigés par Robespierre, que Weishaupt avait délégué pour fomenter la Révolution. Le messager qui transportait ce livre fut frappé par la foudre et tué, alors qu'il se rendait de Frankfort à Paris.

    La police découvrit sur lui les documents subversifs, et les remit aux autorités concernées. Après une minutieuse étude du complot, le gouvernement bavarois ordonna à la police de faire une descente dans les Loges du Grand Orient nouvellement organisées par Weishaupt, et dans les maisons de ses associés les plus influents. De plus amples preuves furent découvertes, convaincant les autorités que les documents saisis étaient d'authentiques copies de la conspiration par laquelle les Illuminatis prévoyaient se servir de guerres et de révolutions pour arriver à l'établissement d'un gouvernement mondial, dont ils entendaient bien saisir le contrôle une fois la chose faite.

    (Note: C'est tout à fait conforme avec le complot actuel de l'Organisation des Nations Unies).

    En 1785, le gouvernement bavarois interdit les Illuminatis, et ferma les Loges du Grand Orient. En 1786, ce gouvernement publia tous les détails de la conspiration, le titre Anglais de cette publication étant «The Original Writings of the Order and Sect of the Illuminati» (Les Écrits originaux de l'ordre et la secte des Illuminati).

    Des copies de ce livre furent envoyées à tous les chefs d'État et chefs religieux en Europe. Mais le pouvoir des Illuminatis était si grand que cet avertissement du gouvernement de Bavière fut ignoré. Néanmoins, le mot «Illuminati» devint impopulaire, et ce groupe décida alors de travailler dans le secret.

    Durant la même période, Weishaupt ordonna aux Illuminés d'infiltrer les loges de la franc-maçonnerie bleue, et de former leur propre société secrète à l'intérieur de ces sociétés secrètes maçonniques. Seulement les maçons qui se montraient internationalistes, et ceux dont la conduite prouvait qu'ils avaient rejeté Dieu, étaient initiés dans l'Ordre des Illuminatis.

    Afin d'infiltrer les loges maçonniques en Grande-Bretagne, Weishaupt invita John Robinson en Europe. Robinson était un franc-maçon de rite Écossais de très haut degré. Professeur de philosophie naturelle à l'Université d'Édimbourg et secrétaire de la Société Royale d'Édimbourg. Robinson publia en 1789 un livre intitulé,

    «Preuves d’une conspiration pour détruire l’ensemble des gouvernements et des religions»

    dans lequel il listait un grand nombre des membres des Illuminatis, voir ici.

    Robinson ne crut pas au trompe-l'œil des Illuminatis qui voulaient faire croire que leur objectif était de créer une dictature pour aider la population, mais il garda ses réflexions pour lui-même, de sorte que les Illuminatis lui firent assez confiance pour lui confier une copie de la conspiration de Weishaupt pour étude, et pour garder en sûreté.

    Parce que les avertissements du gouvernement bavarois concernant les Illuminatis avaient été ignorés, la Révolution Française éclata en 1789, telle que prévue par Weishaupt. Afin d'alerter les autres gouvernements du danger imminent, et d'informer les franc-maçons que leurs loges avaient été infiltrées par les Illuminatis, mais ses avertissements furent aussi ignorés.

    Que doit-on en penser ? Serait-ce des élucubrations d'intellectuels ? Une chose est certaine il n'y a pas de fumée sans feu, et probablement dans cette réflexion il y a de l'exagération, car en fait nos gouvernements sont démocratiques, élus par le peuple, et bien que la Franc-maçonnerie soit puissante, elle ne peut, même si elle le veut, si tant est qu'elle le veuille, imposer une gouvernance non élue, à moins qu'elle soit maçonnique ce qui n'est pas prouvé, ce qui supposerait que tous nos hommes politiques sont passés sous le bandeau !

    Quand à la thèse du complot maçonnique qui aurait fomenté la Révolution Française, cela pourrait être une duperie consistant à promouvoir l'importance de la franc-maçonnerie comme étant à l'origine de la Révolution Française quand connait le poids de la misère du peuple de France à cette époque et de son désir d'avoir son mot à dire dans la conduite du pays, le règne de la noblesse a donc été détruit. Mais il est presque certain que, eu égard au nombre de franc-maçons ayant eu à intervenir dans cette Révolution, qu'elle a été influente.

    Que la grande finance, puisqu'elle est censée représenter les Illuminatis, en ait profité pour s'enrichir et infiltrer les tenants de la Révolution qui, pour beaucoup étaient des franc-maçons, cela me paraît plausible.

    Il faut également savoir que le roi, la haute noblesse, comme d'ailleurs toutes les dictatures ont combattus les sociétés secrètes leur captant une partie de leurs pouvoirs.


    Le prochain dossier sera la suite 34.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu