Avertir le modérateur

suite 28

  • La Franc-maçonnerie, dossier suite 28,

    les franc-maçons célèbres.

     

    Au cours de ces dossiers ont été révélés les franc-maçons qui ont fortement influencé le mouvement maçonnique mondial. Il est certain que les plus célèbres en ont tiré une gloire et ont su en développer la propagande, par leur action sur l'histoire, qui a été marquée par leur passage. Il s'agissait à son début de la noblesse qui avait le moyen d'agir sur les gens de cour dans des cercles dont ils se réservaient la gouvernance.

    Puis la Franc-maçonnerie s'est étendue, elle s'est ouverte, et des franc-maçons célèbres sont apparus dans tous les domaines de la vie publique. La galerie de ces franc-maçons est impressionnante, elle s'étend des hommes politiques, inventeurs, artistes, industriels, écrivains, philosophes, penseurs, intellectuels, mais peu d'ouvriers voire pas du tout. Il s'agit donc d'une caste des gens d'en haut et du milieu.

    Pour enter en maçonnerie, il faut être coopté, et cela frêne le développement à d'autres milieux. Il est évident qu'en obédience il faut savoir parler, et si de plus il y a de l'instruction et de la notoriété l'on est facilement admis et écouté. C'est d'ailleurs la même chose partout dès lors que la répartie est aisée et les propos pertinents. C'est aussi pour cela que de grands écrivains Français et étrangers étaient franc-maçons comme Voltaire, Diderot, Montesquieu qui se trouvaient aux tenues de la loge parisienne des «Neufs Sœurs». Plus tard ce sera au tour de Emile Littré, Charles de Laclos, du marquis de Sade, de Jules Vallès ou de Stendhal.

    Dans le reste du monde, parmi les plus célèbres on peut citer, Conan Doyle, Walter Scott, Rudyard Kipling, Oscar Wide, Goethe et Pouchkine. Victor Schœlcher qui en 1848 fit voter l'abolition de l'esclavage dans les colonies. Simon Bolivar qui s'illustra en devenant «el libérator» de l'Amérique du sud, et bien entendu Abraham Lincoln le président Américain qui provoqua la guerre de sécession, ils étaient tous des franc-maçons.

    L'indépendance Américaine fût en grande partie l'œuvre des Frères, et en particulier Benjamin Franklin qui trouva son inspiration au sein de la loge parisienne des Neufs Sœurs, et bien sûr Georges Washington le premier président des États-Unis. Aux États-Unis contrairement à la France nombreux sont les présidents qui étaient franc-maçons et ou qui ont eu des relations privilégiées avec la franc-maçonnerie.

    Cette présence maçonnique au sommet de l'État Américain a vu Harry Truman qui portera à tout jamais sur son profil le premier déclenchement nucléaire de l'histoire sur les villes de Hiroschima et de Nagasaki était maçons comme son prédécesseur Franklin Roosvelt qui, avec Wiston Churchill, un autre Frère, furent ceux qui, avec bien d'autres, vainquirent les nazis, voir aussi le dossier 22.

    En France, le maréchal Joffre vainqueur de la grande guerre était membre de la loge «Alsace-Lorraine», une loge qui lui était prédestinée. Jean Moulin l'icône de la résistance était franc-maçon.

    Plus loin dans le temps, sous le premier Empire en particulier, on l'a vu la famille Bonaparte qui fit les beaux jours de la Franc-maçonnerie. De Joséphine de Beaumarchais jusqu'à Jérôme Bonaparte né Giordano Buonaparte prince Français roi de Westphalie de 1807 à 1815, le plus jeune frère de Napoléon, en passant par Dumouriez, Cambacérès et Talleyrand, la liste est longue, voir le dossier suite 5.

    A la Révolution Française les franc-maçons n'ont pas manqués, c'est en partie vrai si l'on considère que Sieyès, Danton, ou Condorcet étaient tous passés sous le bandeau, voir le dossier suite 3. Même le sieur Joseph Guillotin l'inventeur de la «Veuve» célèbre machine à couper qui, il y a encore pas si longtemps, faisait encore du service. L'histoire raconte qu'il aurait regretté cette triste invention qui a raccourci bons nombre de ses Frères dont le chimiste Lavoisier.

    Heureusement la Terreur n'a pas raccourci scientifiques et autres inventeurs qui furent nombreux dans les Loges. On trouve Alexandre Fleming célèbre biologiste, médecin, physiologiste, scientifique, l'inventeur de la pénicilline qui permet de combattre l'infection par les staphylocoques. De Samuel Colt l'inventeur du révolver à barillet qui fait toujours des ravages, à King Gilet inventeur du rasoir électrique en arrivant à Louis Lumière à qui l'on doit le cinématographe.

    Cette énumération, nous montre que la Franc-maçonnerie ce n'est pas rien et que c'est bien autre chose qu'une secte quand tant de grands hommes sont passés sous le bandeau comme l'on dit...

    On y voit le Frère Macadam l'inventeur du revêtement du même nom, ainsi que Henri Ford, Walter Chrysler, André Citroën tous maçons. Et l'on peut lire que, peut être par pure coïncidence, que les fameux chevrons qui ornent ses voitures seraient directement inspirés de l'équerre et du compas ?

    La question qui vient à l'esprit est, comment ces grands hommes ont éprouvé le désir d'être franc-maçon ? Cela voudrait-il signifier que pour devenir grand c'est à dire une personne influente et reconnue, il faut obligatoirement être maçon ?

    Le parcourt de ce fameux bottin de la maçonnerie nous fait découvrir des Frères aventuriers et explorateurs, comme par exemple Surcouf le célèbre corsaire marin, ou encore Buffalo Bill le chasseur de Bisons. Ils défendaient les valeurs maçonniques. Parmi les explorateurs on trouve La Pérouse qui mena des expéditions dans le Pacifique, Peary qui fut le premier à atteindre le pôle nord ou encore Savorgnan de Brazza qui fit de nombreuses découvertes en Afrique. Ils ont tous planifié leur voyage au sein des loges. De même Armstrong et Aldrin dont l'appartenance à la Confrérie fait que des maçons ont été les premiers à marcher sur la Lune. Il y a aussi de grands musiciens Haydn (article de Nicole Desgranges), List, Beethoven et bien sur Mozart dont les dernières œuvres, «La Flute enchantée« et Le «Requiem» seraient d'inspiration maçonnique. Mais également deux jazzmen sont présents dans les loges de la Nouvelle Orléans. Duke Ellington et Louis Amstrong étaient des Frères. On trouve aussi des cinéastes célèbres comme Cécil B de Mille, Douglas Fairbanks, Peter Sellers ou encore Stanley Laurel et Oliver Hardy son inséparable compagnon.

    Que doit-on penser en voyant cette panoplie de frères maçons, et combien ne sont pas recensés, c'est dire l'importance de cette Franc-maçonnerie. Elle démontre une étendue étonnante, une toile d'araignée par une main mise sur le monde dans tous les secteurs. Elle est aussi d'une immense diversité, et est-ce à dire que tous ces maçons ont reçu la lumière celle inspirée par l'équerre et le compas, j'en doute ?

    (article conçu à partir des Dossiers d'Actualité de l'Histoire).

    Par Eric Garnier.

     

    img701.1248462847.jpg

    Goethe, Lincoln, Danton, Laurel et Hardy tous franc-maçons (photo 12.com)

    Le dossier suivant sera sur les origines de la Franc-maçonnerie c'est à dire les Chevaliers de la Table Ronde, les Templiers jusqu'au gouvernement mondial. J'aurais du commencer par cette origine de la Franc-maçonnerie mais, je pense qu'elle se comprendra mieux après avoir lu et compris les précédents dossiers.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu