Avertir le modérateur

moahmed merah

  • Les drames de Toulouse et de Montauban,

    à point nommé pour le candidat Sarkozy ?

    Document Le Monde.fr. Vidéo amateur diffusée mercredi soir sur France 2. Toulouse AF/P. Image du jeune terroriste tué par lors de l'assaut du Raid le 22 mars 2012 qui se déclarait de la mouvance Al-Qaïda.

    Mais un échec par ce que mort avec son secret et les armes à la main comme un héros, une honte lamentable.

    Support Wikipedia Le but de cette grande brigade spéciale le «Raid» dont on nous vante les capacités à longueur de télévision n'est-elle pas d'appréhender les délinquants et autres terroristes pour qu'ils soient jugés ? Pour les tuer on n'a pas besoin d'eux, tout le monde sait le faire, comme ce Moahmed Merah de malheur. De plus on a fait à ce monstre une publicité énorme pendant toute cette affaire. Les grands spécialistes en psychologie ont été sollicités et pour le bonheur de France 2, ils se sont tous trompés, lamentable. N'aurait-il pas été préférable de ne pas donner à ce terroriste cette couverture mondiale eu égard au résultat, des hommes du Raid blessés et ce Mohamed Merah mort d'une balle dans la tête, mais en héros !

    Il a gagné après avoir tué trois soldats, un Rabbin, et des trois enfants, mais aussi blessés plusieurs hommes du Raid, une gloire à la mémoire d'Al-Qaïda !

    N'y avait-il pas d'autres solutions que de donner cet assaut meurtrier ? On nous bave de «on ne pouvait faire autrement», mais alors pourquoi a-t-on attendu 33 heures ? Ne pouvait-on pas attendre plus en le laissant sans nourriture, sans lumière et sans eau. Une fois très affaiblit l'assaut aurait eu davantage de possibilité de succès. Il est bien évident que les ordres de l'attaque ont été donnés par la plus haute autorité de l’État, mais il ne faut pas que cela se sache. Qui d'autres que Sarkozy pouvait prendre la responsabilité de cet assaut ? Ne fallait-il pas qu'il en récolte un profit maximum pour sa réélection ? Tout est tombé à l'eau, cela a fait pschitt.

    Christian Prouteau fondateur du GIGN, Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale s'en est pris dans Ouest-France, à l'assaut du Raid à Toulouse. «Comment se fait-il que la meilleure unité de la police ne réussisse pas à arrêter un homme tout seul ?» Se demande-t-il. Il critique la volonté de coincer Mohamed Merah chez lui. «On aurait pu lui tendre une souricière», explique-t-il. «Attendre qu'il sorte et le coincer. Cela peut paraître présomptueux, ajoute-t-il, mais, en soixante-quatre opérations menées par le GIGN sous mon commandement, il n'y a pas eu un mort». Enfin, il ajoute, «il fallait le bourrer de gaz lacrymogène. Il n'aurait pas tenu cinq minutes. Au lieu de ça, ils ont balancé des grenades à tour de bras. Résultat, ça a mis le forcené dans un état psychologique qui l'a incité à continuer sa guerre», Le Monde.fr.

    Avant ce dénouement meurtrier, j'étais persuadé du grand succès de Sarkozy, j'étais près à écrire que tout se passe au mieux pour le candidat président, à croire que les terroristes veulent qu'il soit réélu. Souvenez-vous de la maternelle de Neuilly/Seine le 13 mai 1993 ou malgré le danger de l'Human Bombe, Erick Schmitt, pour les 21 enfants et l'institutrice il s'aventura au risque de compromettre la vie des otages, encore une bavure du Raid d'ailleurs, Sarkozy était dans le coup . Puis l'arrestation d'Yvan Colonna le 04 janvier 2003 lorsqu'il fut ministre de l'intérieur. Des faits qui lui ont permis de trainer dans la boue ses prédécesseurs et qui lui ont apportés une crédibilité de combattant contre le terrorisme et les voyous !

    Ce que vient de faire Mohamed Merah, c'est autre chose, une portée mondiale dont Sarkozy ne peut plus se vanter autrement qu'en faisant diversion par encore plus de lois difficiles qui ne seront pas appliquées trop de lois, tuent la loi. Il a souvent trompé les Français par son opportunisme, mais là ce ne sera plus possible, il montre son incapacité à maîtriser des situations extrêmes. On commençait a étendre ses sbires vanter son succès, et depuis silence dans les rangs. Il avait pourtant tout fait lui, qui est un inconditionnel des Juifs, donc d'Israël, et de sa politique hégémonique ainsi que de la guerre d'Afghanistan, se trouvant par la folie d'un maghrébin formé en Afghanistan par le réseau Al-Qaïda, récolter les bienfaits d'une politique contraire à l'objectif visé par ce terrorisme. Bien entendu silence dans les rangs de l'UMP, il ne faut pas pousser le bouchon trop fort, laisser faire et en même temps clamer à l'union nationale. Cela n’empêcha pas Alain Juppé aux funérailles en Israël des victimes de la tuerie de Toulouse de porter la kippa, signe d'appartenance aux Juifs. Le président Sarkozy incarne l’État protecteur celui qui clame qu'il y a trop d'immigrés, mais qu'importe si Mohamed Merah est Français. Qu'importe si Mohamed Merah était connu des services de police, un petit délinquant qui s'était converti au salafisme un mouvement sunnite revendiquant un retour à l'islam des origines, fondé sur le Coran et la Sunna. Aujourd'hui, le terme désigne un mouvement composite fondamentaliste, constitué en particulier d'une mouvance traditionaliste et d'une mouvance djihadiste.

    Son argumentaire pour justifier ses crimes étaient la vengeance des enfants Palestiniens qui ont été tués par l'armée Israélienne, qui s'en est indigné ?. N'y a-t-il pas là quelque chose d'injuste, les enfants de Palestine ne seraient que des enfants à tuer. Bien sûr, il n'est pas question d'approuver ces crimes odieux que ce soit d'un coté comme de l'autre, mais selon le rapport sur les violations Israéliennes sur les droits humains recensés durant la semaine du 8 au 12 mars 2012, il y aurait eu 59 civils, dont 16 enfants et 7 femmes. Avez-vous entendu Sarkozy s'indigner ainsi d'ailleurs que l'opposition, comme si c'était dans la règle des choses ! On a tellement l'habitude de voir les Israéliens tuer des Palestiniens que l'on n'y fait plus attention. Qui s'élève contre ce fait, et l'on ne peut s'empêcher de dire si la politique de la France serait convenable, équitable, juste du droit de tous, ces fous du Dieu Allah le dernier prophète, ne tueraient pas des enfants. Et puis cette politique de haine contre l'immigré sur lequel on fait porter toute notre misère n'est-elle pas condamnable ?

    N'est-elle pas la politique qui exaspère et finalement conduit au terrorisme ? Des fous fanatiques ne peuvent que se sentir visés et s'engager dans ce réseau terroriste. Développer la haine de l'immigré comme le fait le Front national et Sarkozy n'est-elle pas la meilleure façon ?

    Tuer avec un calibre 11,43, une arme de gangster lourde qui tue sans problème d'après ce que j'ai lu. Elle projette par la quantité de mouvement de la balle l'individu qui la reçoit à plus de trois mètres. Ce nétait pas un tueur de masse comme le tueur d'Oslo Andres Behring Breivik, non ce tueur a agit avec sang froid pour marquer une volonté politique contre la situation géopolitique du moment, contre ce qui est l'injustice envers les enfants. Pourquoi les Juifs, par ce qu'ils sont dominateurs et asservissent les arabes de Palestine par leur puissance. Il faut bien comprendre que le conflit Israélo-palestinien par sa durée sans apporter de solution viable pour les Palestiniens, puisque territorialement encerclés, ne peut que générer une haine contre eux. Et que fait la France pour condamner ? De plus, Israël veut bombarder l'Iran par ce qu'il s'équiperait de l'arme nucléaire alors qu'il la possède, cette injustice morale ne peut qu’exacerber le rejet pour tout ce qui touche aux Juifs. Un esprit faible, fou, est vite emporté par cette situation ne raisonne plus et marque ainsi une attitude vengeresse. Tuer une fillette de trois ans d'une balle dans la tête qu'y-a-t-il de plus barbare sinon la volonté d'une expression de haine contre cette race ? La rattraper par les cheveux par ce qu'elle rentre dans son école pour échapper à la mort demande une maîtrise, un sang froid longtemps murit. Il est évidemment solitaire et inconnu des services de police dans ce genre de crimes.

    Trois enfants 4, 5 et 7 ans, et un père rabbin Jonathan Sandler de 30 ans, et ses deux enfants Gabriel et Arieh 4 et 5 ans, et Myriam Monsonego 7 ans sont morts assassinés lundi 19 mars, peu avant 8 heures du matin, à l'heure de la prière, à l'école Ozar-Hatorah de Toulouse !

    Que faire contre une personne qui sur un scooter le gare et tire sur quatre Juifs à Toulouse et sur trois soldats deux à Montauban et un à Toulouse, par ce qu'ils sont d'origine maghrébine et antillaise ? C'est forcément prémédité avec une reconnaissance des lieux et des habitudes de ces personnes. La première victime, Imad Ibn-Ziaten, est un sergent-chef de 30 ans, membre du 1er régiment du train parachutiste de Francazal. A Montauban. Le tueur tire à bout portant dans la tête du soldat de première classe Mohamed Legouad, 26 ans, et du caporal Abel Chenoulf, 24 ans, tous deux appartenant au 17ème régiment du génie parachutiste. Le troisième soldat Loïc Liber, laissé pour mort dans un premier temps, est un Guadeloupéen.

    Arabes et noirs sans distinction c'est de l'extrême droite, du nazisme.

    Vivement que ces faits soient vite oubliés, ils ne sont pas une gloire pour nôtre pays qui est la conséquence de la politique menée depuis 10 années par la droite dont Sarkozy fut le principal instigateur.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu