Avertir le modérateur

indignés

  • Les indignés de Wall Street,

    à l’instar des indignés d'Israël.

    voir aussi les tentes de la contestation.

    Support WikipediaNous sommes 99 % contre les 1 % qui possèdent 50 %, ce sont les indignés de Wall Street qui le clame, des Américains pacifistes, protestataires, mais déterminés. Peu de publicité, il faut chercher pour avoir des infos, le silence médiatique est l'arme absolue, pacifiste aussi, pour étouffer cette révolte qui ressemble étrangement aux tentes de la contestation des Juifs sur le boulevard Rothschild de Tel-Aviv. Ce sont les pauvres Arabes, Juifs, Chrétiens, ou laïcs inclassables, pas exactement les mêmes que ceux d'Israël qui ont une situation de nantis et qui manifestent contre la vie chère.

    2Source Occupy Everything from socially_awkwrd on Vimeo, tiré de Fil-info-France .

    Au cours des 30 dernières années les 1 % de notre planète ont créé un système économique global, le néolibéralisme qui attaque les droits de l'homme et détruit notre environnement, il est mondial. Pour eux, c'est la raison qui fait qu'il n'y a plus de travail. D'un coté les nantis d'Israël ne peuvent plus vivre correctement la vie est trop chère et de l'autre ceux de Wall Street ne peuvent plus vivre par ce qu'ils n'ont plus de boulot. Mais le fond est pareil, le libéralisme sauvage, en Israël c'est une droite dure sectaire hégémonique aux États-Unis c'est des Riches conservateurs du lobby Israélien c'est à dire blanc bonnet et bonnet blanc. Pour ceux de Wall Street on leur a volé leur futur, c'est à dire les soins de santé, leur éducation, leur nourriture, presque la vie. C'est une grande pieuvre au visage humain tenant dans ses tentacules, le monde. C'est un système qui ravage les pays de Sud et qui a créé la crise mondiale. En Espagne en Grèce et même aux États-Unis. En France c'est notre sidérurgie un groupe mondial de production d'acier qui va fermer son dernier haut fourneau de Lorraine, le leader du marché mondial pour l'automobile, et la construction. C'est aussi la fermeture de la raffinerie de Berre-l'Etang LyondellBasell une multinationale Américaine qui siège au Texas spécialisée dans la pétrochimie. C'est la banque Dexia qui gère les emprunts de nos collectivités locales en répondant à leur besoin. C'est un système construit sur un choc déstabilisant qui permet aux 1 % de s'enrichir au détriment des autres. C'est ce que pensent ces indignés de Wall Street, The Great American Bubble Machine.

    2

    Ces indignés manifestent depuis trois semaines, ils sont porteurs du mouvement Occupy Wall Street au cœur de Manhattan malgré le spectre de attentats terroristes du 11 septembre.

    Aux États-Unis même combat qu'en France contre l'injustice. Ces indignés qui s’étalent partout dans Manhattan ont été fortement réprimés par les forces de l'ordre. 80 ont été arrêtés par ces forces le 24 septembre à Union Square à Manhattan. Ils sont accusés de troubles à l'ordre public.

    3

    La police a notamment invoqué ces troubles pour justifier les dizaines d'arrestations de manifestants du mouvement "Occupy Wall Street", le samedi 24 septembre à New York.AP/Tina Fineberg. Document Le Monde.fr

    Les indignés n'ignorent pas à qui les profits s’accumulent tandis que l'on jette des gens dans la rue quant on sait que l’État fédéral a été mis à forte contribution.

    «On October 15th the world will rise up as one and say, "We have had enough! We are a new beginning, a global fight on on all fronts that will usher in an era of shared prosperity, respect, mutual aid, and dignity ». Le 15 octobre le monde doit se lever comme un  seul et dire, «nous en avons assez». Nous sommes dans un nouveau départ, un global combat sur tous les fronts qui veut introduire une ère partagée de prospérité, de respect mutuel et de dignité.

    Ils ont manifestés ce 15 octobre de la City de Londres à la Puerta Del Sol, des milliers de personnes ont demandé la démocratie réelle dans plus de 700 villes alors que ce tenait à Paris le G20. Leurs revendications sont les mêmes, une société éthique et plus de démocratie. C'est un mouvement porteur d'une jeunesse qui n'accepte plus, bien que diplômée, de manquer de boulot. Voir la planète des indignés manifeste dans plus de 700 villes.

    2Document Slate.fr, la carte des rassemblements du 15/10/11.

    En une semaine les évènements annonçant les occupations se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Cinq mois après les manifestations de Madrid, les manifestations dénonçant le capitalisme mondial sont désormais planétaires. «Les puissances dirigeantes travaillent pour le bénéfice de quelques-uns, ignorant la volonté du plus grand nombre et le coût humain et environnemental que nous aurons à payer», écrivent sur leur site les «organisateurs» «Il faut en finir avec cette situation intolérable. En parlant d’une seule voix, nous dirons aux politiques et aux élites financières, qu’ils servent, qu’est venu le temps, pour nous le peuple, de décider de notre avenir».

    The Global Revolution préconisée par ces pacifistes est supportée par des journalistes indépendants qui apportent, sur le monde, la couverture médiatique, des protestations non violentes autour du monde. Le «team» comprend les membres le réseau Mobile Broadcast d'informations, mais aussi Glass Bead Collective basé à New-York City qui apporte diverses formes d'informations artistiques et professionnelles sous forme de films et vidéos, de même que the Twin City Indimedia ou le Twin Cities Independent Media Center, TCIMC, est le Saint-Paul Minnesota. Les histoires publiées sur ce site sont entièrement publiés par les utilisateurs, à but non lucratif. http://www.livestream.com/globalrevolution.

    3

    Les policiers en renfort à «New-York Police Departement» NYPD, et méditations des membres Occupy Wall Street. Document Fil-info-France.

    Le développement d'internet fait que maintenant rien ne peut plus être mis sous silence, c'est la connaissance du peuple. Ces moyens de communication sociaux parallèles agissent pour informer. Sans cette toile mondiale les indignés de Tunisie, ceux de la place Tharir en Égypte, ceux de Madrid, de Grèce, de Sana'a au Yémen, de Tel-Aviv et maintenant de Wall Street n'auraient jamais été connus, et le monde ne changerait pas. Aujourd'hui, partout dans le monde non démocratique, les gouvernements pris de panique répriment, massacrent, tuent. La Syrie en est un exemple. Israël hégémonique à bouffé le peu de territoire qui restait aux Palestiniens. Le soldat Israélien, Gilad Shalit, vaut + de mille Palestiniens !

    C'est pourquoi les journalistes, vous comme moi doivent informer pour combattre le silence des grands médias. Tout le monde à le droit de vivre et sans nous qui sommes des nantis par rapport à beaucoup d'autres, il nous faut aider pour que ce monde change.

    Cet article a été conçu en partie à partir de celui de Fil-info-France.

    Le prochain article sera Kadhafi, la mort d'un tyran qui s'en est allé vers son destin,

           

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu