Avertir le modérateur

guéant

  • Pour Claude Guéant de la civilisation supérieure à,

    toutes les civilisations, toutes les cultures, au regard de nos principes républicains ne se valent pas !

    Support Wikipedia En dehors du fait que Claude Guéant devrait se consacrer beaucoup plus à sa fonction de ministre de l'intérieur, et laisser le problème des civilisations et cultures aux sociologues, historiens et philosophes, la question que pose cette phrase est de savoir s'il y a une hiérarchie entre les civilisations ? En outre, pourquoi juger les civilisations en fonction de nos principes républicains ? Tout d'abord qu'est-ce qu'une civilisation ? N'est-ce pas les traits de ce que représentent une société formée d'hommes et de femmes ayant les mêmes caractéristiques intellectuelles, morales et politiques. Chaque civilisation ainsi définie a le droit de vivre comme elle veut sans référence à une quelconque suprématie ou d'infériorité à une autre. Chacun n'est-il pas libre de vivre comme il l'entend ? Ces principes qui sont les nôtres ne sont pas forcément ceux des autres. Alors pourquoi vouloir placer les civilisations au regard de nos principes républicains, si ce n'est que dans un but politique ?

    Le mot civilisation fut un concept pour penser le monde et l'histoire à l'époque des Lumières. Le premier qui a employé ce mot est Victor Riqueti marquis de Mirabeau, le père de Mirabeau le révolutionnaire. En 1758, dans «L'Ami des Hommes», il écrit, «La religion est sans contredit le premier et le plus utile frein de l'humanité, c'est le premier ressort de la civilisation». En 1795, dans «Esquisse d'un tableaux des progrès de l'esprit humain» de Condorcet, l'idée de civilisation désigne «les progrès accomplis par l'humanité dans une nation donnée lorsqu'il fut possible de passer de l'état de barbarie à celui de citoyen, de civil ou de civilisé». Au 19ème siècle pour la colonisation impérialiste, il s'agissait de civiliser les peuples du monde dans une vision hiérarchique afin de mieux les dominer. Les civilisations actuelles sont plus égalitaires, elles ne sont plus barbares ou sauvages, elles ont évoluées et revendiquent le droit à disposer d'elles-mêmes.

    Le blog de Boréas «Vers la révolution.com», reprend des écrits de Bernard Lugan sur les propos tenus jadis par Victor Hugo, Jules Ferry, Léon Blum ou encore Albert Bayet. Pour ces derniers, il existait en effet une hiérarchie entre, d’une part les «peuples civilisés», c'est-à-dire ceux qui se rattachaient aux Lumières et à l’esprit de 1789, et d’autre part ceux qui vivaient encore dans les ténèbres de l’obscurantisme. Jules Ferry déclara ainsi devant les députés le 28 juillet 1885, «Il faut dire ouvertement qu’en effet, les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures, mais parce qu’il y a aussi un devoir. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures». Voir le discours de Jules Ferry du 28 juillet 1885 à la Chambre des députés sur la politique coloniale.

    Ce qui est extraordinaire est que depuis les croisades nous voulions civiliser les autres peuples au christianisme de Dieu et de l'église. Qu'avons nous apporté sinon la guerre, la misère, qu'avons nous obtenu quand on voit que les peuples que nous avons voulu civiliser tombent dans l'intégrisme musulman, les fous de Talibans et autres sanguinaires ? Tout est une question de race que l'on ne change pas. Qu'ont obtenu des révolutions arabes autres que l'officialisation de régimes islamiques plus dogmatiques que les précédents ? Notre intervention en Libye est loin d'être un succès dont se glorifiait notre président et son éclaireur BHL. Et si on regarde l'Irak ou l'on voulait porter nos, soi-disant, valeurs républicaines, c'est le chaos.

    En fait Claude Guéant reprend à son compte le propos de Jules Ferry, ce qui, contrairement à ce que l'on pense, par ce que c'est Jules Ferry, n'est pas une bonne référence pour parler civilisations, mais seulement régimes politiques.

    C'est bien dans ce but que Claude Guéant a lancé cette phrase lors d'un colloque organisé par l'association de droite UNI, Union Nationale interuniversitaire intégrée au MET composé de 25 organisations indépendantes de l'UMP. Son objectif une alternative à l'UNEF qui est un syndicat étudiant souvent classée à gauche. Pour lui, il y aurait encore des civilisations qui n'ont pas atteint l'état de civilisé ?

    Une telle accusation est grave quelque soit la civilisation !

    Pour lui, «il faut protéger notre civilisation», le thème permanent de l'extrême droite qui voit dans la présence musulmane une invasion de l'Islamisme en France. C'est avec de telles bêtises que l'on pousse les peuples vers le fascisme.

    «Contrairement à ce que dit l'idéologie relativiste de gauche, pour nous, toutes les civilisations ne se valent pas». «Celles qui défendent l'humanité nous paraissent plus avancées que celles qui la nient. Celles qui défendent la liberté, l'égalité et la fraternité, nous paraissent supérieures à celles qui acceptent la tyrannie, la minorité des femmes, la haine sociale ou ethnique». Il y a, c'est vrai, encore des régimes politiques qui prônent la tyrannie, la minorité des femmes, et la haine sociale, mais sont-ils des civilisations ? Claude Guéant amalgame tout. Quant à notre soi-disant civilisation qui serait supérieure, il ne faut pas s'attacher à regarder dans un pays riche comme le nôtre, nos SDF dans la rue, nos logements, et la misère que le «régime» de ce gouvernement auquel il appartient a développé.

    La presse dans son ensemble constate que les propos de Claude Guéant ont atteint leur but. Ils ont permit d'esquisser les propositions de François Hollande sur la sécurité et la justice, lire l'article de l'Express.fr. De plus la gauche s'est empêtrée dans l'intervention du député Serge Letchimy apparenté PS qui a conduit les ministres de gouvernement et les députés de la majorité à quitter le parlement le 08 février 2012.

    3

    Cliquez sur l'image. Serge Letchimy, député de la Martinique a provoqué un tollé lors des questions au gouvernement, provoquant le départ de l'ensemble du gouvernement, François Fillon en tête, et des députés de la majorité. Document Le Parisien.fr, référence AFP/MEHDI FEDOUACH

    «Mais vous, M. Guéant vous privilégiez l'ombre, vous nous ramenez jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration au bout du long chapelet esclavagiste et colonial. Le régime nazi, si soucieux de purification, était-ce une civilisation ?» De tels propos ne sont pas mieux que ceux de Claude Guéant, mêmes pires. Ils ont mis dans l'embarras François Hollande qui ne pouvait les condamner d'autant plus que la gauche de l'hémicycle les approuvait. Le nazisme n'a rien à voir dans les propos de Guéant, ils ne s'adressaient qu'à l'intégrisme musulmans, aux fous religieux. On peut comprendre Serge Letchimy étant fils d'esclave qu'il se sente visé, par ce que d'une civilisation inférieure selon Guéant. Mais cela n'a rien à voir avec le nazisme. Il lui suffisait de dénoncer l'esclavage des noirs perpétrés par notre puissance colonisatrice à la Martinique, la Guadeloupe, la Guyane, et à la Réunion, voir la Guadeloupe, et L'Esclavage contemporain et historique.

    Les civilisations Indoue, de l'Europe centrale, Chinoise, indonésienne, seraient-elles inférieures, non, elles sont différentes ! Elles représentent la majeure partie de la population mondiale. Dans ce cadre, c'est nous qui sommes inférieurs. En fait Guéant voulait simplement passer la main dans le dos du FN en abordant par la bande le problème de l'immigration sur lequel la gauche est loin d'avoir fait son unité. Il a réussi. Il ne faut pas esquiver le fait que nos entreprises de travaux publics ne fonctionneraient pas sans cette main d’œuvre musulmane. Il fut un temps ou le patronat exploitait cette main d’œuvre. Guéant est mal placé pour clamer le péril musulman, slogan de l'extrême droite, alors que la droite, autant que la gauche, ont accepté que des milliers d'immigrés viennent en France. Il est bien évident que ces propos touchent la droite populiste qui applaudi à deux mains. Avant l'engagement complet de Sarkozy dans la campagne électorale, avec l'argent des contribuables, ces propos sont les bienvenus pour mobiliser son camp.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu