Avertir le modérateur

didier porte

  • Le 138 faubourg Saint-Antoine,

    l'antre MédiaPorte.

    Invité par le site Médiaparte à écouter Didier Porte à MédiaPorte tous les lundis à partir de 9 h15 dans ses réflexions sur l'actualité de la semaine, je me pointe ce lundi 20/09/10 par une belle journée de fin d'été. Pour moi, et c'est important, ce n'est pas très loin de chez moi et me fait une belle occasion de marcher, et puis, si ce n'est pas ce que j'en espère, ce sera toujours cela de pris. Le 138 faits l'angle avec la rue du faubourg Saint-Antoine et la rue d'Aligre après l'hôpital Saint-Antoine venant de la rue de Montreuil. Voici ses deux faces.

    Vue rue d'Aligre

    img_2198_3.1284978641.JPG

    Vue rue Saint-Antoine.

    img_2199_3.1284978883.JPG

    img_2203_2.1284987656.JPGA 9 heures on peut encore s'assoir.

    Arrivé à 9 heures il y a quelques personnes qui assises attendent, et l'on peut aisément choisir sa place ce qu'il devient difficile vers 9 h20, le monde arrive. Les habitués, par ce qu'ils s'embrassent par groupes je suppose, se rassemblent autour du bar qui est vite submergé. Assis devant un café je n'avais rien d'autre à faire qu'à regarder, ne connaissant personne. Puis vers 9 h40 arrive avec un large sourire celui que tous attendent. Un petit mot gentil au passage, et il se dirige dans le fond de la salle. Le monde continue à venir et le bar devient rapidement trop étroit.

    img_2200_2.1284990475.JPGVers 9h40 Didier Porte se présente devant le bar avec ses feuillets en mains, et profitant d'une trouée visuelle parmi les personnes qui l'entourent je lui montre mon appareil photos pour lui demander son accord,

    «il me répond ce sera 10 euros à voir avec mon attaché de presse», surpris, je lui réponds,

    «c'est plus cher qu'un bath en Thaïlande», et il me répond,

    «ou Frédéric Mitterrand a été», je lui réponds,

    «nous ne sommes pas de la même génération».

    Bien entendu, la nuance n'est pas passée inaperçue, pour ce qui est de la culture j'en suis à des années lumières mais aussi pour ses pulsions, voir Frédéric Mitterrand une culture d'homosexuel.

    img_2202_2.1284991241.JPG

    Didier Porte filmé commence à lire sa chronique n°2 de la semaine en commençant,

    «puisque nous sommes dans un débit de boisson par l'alcool qui fait des ravages jusqu'au sommet de l'État comme tout le monde à pu le constater à la lecture de l'interview du président Brice Hortefeux, publié par le Figaro magazine de ce week-end, interview dont personne ne me fera croire qu'elle n'eu pu être donné par son auteur......»

    ce qui provoque à certains passages des applaudissements puis, vers la fin, il se penche sur ce pauvre Jean-Luc Delarue qui a sombré dans la cocaïne à 5 grammes par jour «touché par toutes ces histoires qu'il prend en plein dans la poire», et sans le vouloir ce pauvre Delarue «aura fait beaucoup pour démocratiser la cocaïne» au point que même ses invités finissent par s'y mettre..... Il se félicite qu'aucune poursuite judiciaire ne semble vouloir être donnée aux frasques de Jean-Luc Delarue.....

    La fin de la récrée.

    img_2201_2.1284991616.JPG

    Sous les applaudissements Didier Porte prend congé et tous nous quittons ce rade vers 10 heures après avoir passé un agréable moment, et absorbé par mes pensées, je pars sans payer mon café. La prochaine fois j'en payerai deux pour le prix d'un. Ce fut une bonne matinée qui m'a fait marcher plus de deux heures étant revenu à pieds.

    MédiaPorte # 2



Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu