Avertir le modérateur

cécile

  • Ségolène Royal et Cécile Duflot,

    Deux écologistes qui s'affrontent !


    Ségolène Royal nous connaissons, mais Cécile Duflot toute jeune dans le métier et déjà des dents longues ? L'une à déjà de la bouteille 57 ans et a fait ses preuves et l'autre pas encore, 35 ans secrétaire nationale du parti écologiste «Les Verts» depuis novembre 2006. Une référence dans un parti qui a toujours eu des difficultés d'identité, être écologiste tout le monde l'est plus ou moins, et chaque parti a son écologiste bon teint, c'est la mode. C'est donc le parti dans lequel on est mal à l'aise puisqu'il ne se différencie pas des autres outre le fait qu'il programme une idéologie de gauche c'est donc un parti à gauche écologique par opposition à droite écologique, ce qui ne veut rien signifier. En fait, c'est un parti de gauche qui promove une écologie de gauche comme le font les socialistes, les communistes, Front de gauche et autres NPA de sorte que son programme n'est pas exclusif, mais par la voix de sa jeune secrétaire, il se fait entendre d'autant, que sous le vocable Europe écologie, ce parti a obtenu 12,18 % des voix comme score national à l'entre deux tours des élections régionales, et il fût un temps, quand les socialistes étaient dans la tourmente, ou ce parti espérait devenir la première force à gauche.

    Cécile Duflot est urbaniste diplômée de l'ESSEC et titulaire d'un DEA de géographie tout ce qu'il faut pour être écologiste, mais quelle prétention ? Originaire de Villeneuve-Saint-Georges elle ne pouvait ne pas militer au sein de la jeunesse ouvrière chrétienne la «JOC» et de la ligue pour la protection des oiseaux. C'est donc déjà un parcours de militante écologiste qui l'a menée au secrétariat de ce parti après avoir été candidate à l'investiture des Verts pour l'élection présidentielle de 2007, elle recueille 23,29 % des voix le 21 avril 2006, derrière Dominique Voynet, 35,45 %, et Yves Cochet, 28,33 %. Le 16 novembre 2006, elle est élue secrétaire nationale par le conseil national inter régional, succédant ainsi à Yann Wehrling. À 31 ans, elle devient alors la plus jeune secrétaire nationale des Verts. On se rend bien compte que ce parcours n'est en aucune commune mesure comparable à celui du secrétariat général socialiste mais, elle n'en a aucun complexe attaquant bille en tête Ségolène Royal sur la taxe carbone.

    Ségolène Royal et Cécile Duflot ne se connaissent pas mais elles ont croisé le fer. La taxe carbone pour laquelle Ségolène Royal y voit avec juste raison un impôt de plus sur les ménages et injuste les plus gros pollueurs en sont épargnés, «voir mon article sur la taxe carbone», ce n'était pas l'avis de Cécile Duflot qui soutenait cette taxe, ainsi que celle du parti socialiste soutenant du bout des lèvres les conclusions de la commission Rocard jetant les bases de la contribution climat-énergie. Invitée à l'université d'été du PS, à La Rochelle, Cécile Duflot a répliqué vertement. «Toutes celles et tous ceux qui s'aventurent à critiquer dans son principe et dans ses fondements la fiscalité écologique ne sont que des démagogues déconnectés de la réalité», avait-t-elle déclaré devant les militants socialistes. «Cette contribution climat-énergie doit être la première pierre d'une nouvelle redistribution, d'un nouveau partage des risques parce que ceux qui polluent le plus ce ne sont pas les plus démunis», avait-t-elle ajouté.

    Conférence de presse de Ségolène Royal sur la taxe carbone.

     

    D'ailleurs son argumentaire à été suivit même par le Conseil constitutionnel. Quand à Cécile Duflot, elle n'y voyait rien d'important pour les ménages ayant été défendre le projet à l'Elysée. On voit de suite la valeur politique de cette écologiste de gauche.

    Les deux femmes s'opposent aussi sur la stratégie à mettre en œuvre pour 2012. Royal répond positivement à la main tendue de Bayrou quand Duflot repousse le leader centriste à droite. La présidente de la région Poitou-Charentes veut attirer les verts au sein de la procédure des primaires pour sélectionner un candidat commun à toute la gauche en vue de la présidentielle, la trentenaire écologiste repousse cette perspective. Pour les régionales, Royal a beau exhiber le bilan de six ans d'action commune avec les verts, pas question pour Duflot que ses troupes se rangent derrière elle dès le premier tour. Alors que vaut-elle ? Auréolée du succès des européennes, Duflot ne mâche pas ses mots pour éreinter l'ADN productiviste de socialiste rétifs, selon elle, à digérer une révolution écologiste inévitable. Parce qu'elle aime à bousculer les dogmes de son camp, Royal se peint de son coté en «meilleure candidat écologiste ». Mais quand leurs deux cultures politiques s'affrontent, il n'y a guère qu'une personne qui rapproche ces deux femmes qui seront peut-être concurrentes en 2012, Nicolas Sarkozy et ses «mensonges».

    On aurait pu penser que leur rivalité se serait arrêtée, mais non, elle ressurgit sur le dossier Xynthia, voir mon article Xynthia marche arrière toute. L'une exige que l'on révise les zones du littoral déclarées inconstructibles, l'autre souhaite que le gouvernement ne cède pas. L'écologiste de gauche se transforme en écologiste de droite, comme je vous disais qu'avec eux on ne sait pas ce qu'ils sont ?

    Ségolène Royal défend les victimes de la tempête


    Ségolène Royal défend les victimes de la tempête
    envoyé par segolene-royal. - L'actualité du moment en vidéo.

    On a le sentiment que pour cette jeune écologiste tout est bon dès lors qu'il porte le label écologie, c'est d'ailleurs un peu le sentiment que les écologistes font ressentir. Comment cette jeune femme ne comprend pas que la décision d'effacer, comme cela, d'un coup de gomme 1.500 maisons est quelque chose d'intolérable, alors oui, dans le duel Royal Duflot, Cécile Duflot ne fait pas le poids.

    Pour Cécile Duflot Royal est irresponsable.

    «C'est irresponsable. Je ne comprends pas Ségolène Royal, je réfute le discours de simplicité. Il faut, au contraire, un discours de courage» a expliqué la patronne des Verts, avant d'appeler Jean-Louis Borloo à «faire preuve de courage politique» en ne cédant pas à la contestation. Un courage dont elle donne acte au ministre.

    Pour Ségolène Royal Duflot est immature.

    «Au lieu d'être méprisante, elle comprendrait alors pourquoi les 33 maires des communes concernées et les 8 associations de défense des sinistrés ont demandé à l'unanimité la révision du zonage et non pas, comme elle le laisse croire, la suppression du zonage» a contre-attaqué la présidente de Poitou-Charentes. Selon elle, «faute de concertation, des endroits sinistrés ne sont pas intégrés dans les zones alors que d'autres y apparaissent sans raison».

    L'écologie ce n'est pas que de la bonne volonté c'est aussi de l'intelligence, et suivant celui qui veut en être le porte drapeau, elle peut être comprise s'il raisonne un tant soit peu. Les positions écologistes sont immatures, c'est bien vrai, et elles n'ont pas changées que ce soit Hullot ou Duflot le langage est le même on fonce tête baissée et tant pis à la casse.

    Le malheur est que les gens croient en cette écologie du tout venant alors qu'une écologie réfléchie est porteuse de pro

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu