Avertir le modérateur

4

  • Présidentielles 2012 suite 4,

    Ségolène Royal.

     

    Cette femme est tout un programme, elle rassemble à la fois tout ce qu'il y a de bon et de mauvais dans l'espèce humaine, l'amour, la haine mais aussi la compassion pour le combat qu'elle s'est engagé à faire, devenir la première présidente de la république Française, quelle prétention, mais quelle chalenge !

    En fait connaissons-nous bien cette femme et ce qu'elle à fait de sa région ? Elle a été tellement dénigrée et accusée d'incompétence que l'on ne s'est pas interrogé sur ses réussites. Elle a été ministre de l'environnement du gouvernement Bérégovoy et s'est attachée aux questions du traitement et de recyclage des déchets des nuisances visuelles et sonores liées au problème de l'eau, elle fait voter une loi de juillet 1992 sur le traitement et le recyclage des déchets. En terme de politique environnementale, elle place sa région à la pointe du développement durable ce que d'aucuns reconnaissent même ses adversaires. Elle y développe un plan d'énergie solaire avec l'installation de panneaux solaires photovoltaïques sur le territoire régional qui vise à accroître la production décentralisée d'énergie renouvelable. Pour 2012, ce sont plus de 600.000 m2 installés pour plus de 400 millions d'investissement et une puissance de 65 MW. De plus, elle a développé une filière de production de voitures électriques dont le premier véhicule régional «le simply-city» est entré en novembre dans les ateliers de son constructeur «Eco et Mobilité» et il sera monté dans l'usine d'Heuliez début 2010. Elle prévoit un plan après pétrole par l'adoption de mesures concrètes pour l'emploi le pouvoir d'achat et l'environnement. Pour la production d'eau potable la création d'un programme volontariste de la reconquête de la qualité des eaux pour l'alimentation en eau potable.

    Elle n'est donc pas si cruche que d'aucuns le prétendent, et d'ailleurs beaucoup regrettent parmi les articles publiés sur internet que finalement voyant l'hécatombe Sarkozy qu'elle ait été battue aux élections présidentielles de 2007, elle aurait fait bien mieux que lui.

    Elle attend donc une retombée de son travail dans sa région lui permettant une brillante réélection, condition essentielle pour revenir au premier plan en montrant à tous les qualités positives de son ouverture fortement critiquée par les directions des partis. Au Modem elle a offert cinq places éligibles au premier et second tour, mais aussi aux Verts ou trois d'entres-eux l'ont rejointe, elle n'en reste d'ailleurs pas là puisqu'elle à fait une offre pour quatre places aux radicaux de gauche, voire les communistes ainsi qu'à des syndicalistes. De ce fait, elle se concentre exclusivement depuis quelque temps à cette élection qui pour elle est d'enjeu national. Dans ce temps, ne concentrant plus les médias, sa cote de popularité n'est que de 11 % parmi les sympathisants au parti socialiste selon un sondage BVA- Orange- France-inter-l'Express du 27/01/10 pour 27 % à Martine Aubry. Mais n'est-elle pas pour certains la perdante de la fraude au PS lors de l'élection de Martine Aubry au poste de secrétaire nationale alors que sa liste était arrivée la première. Et Georges Frèche de déclarer le 11 février au Grand journal «vous savez très bien que Ségolène Royal avait gagné l'élection des militants, on la lui a volée», mais c'est vrai qu'il n'est plus en cour au parti socialiste. Se consacrant à sa région, elle est volontairement oubliée par les médias alors que cette femme a obtenu 16,8 millions de voix en 2007 ce qui est illogique, et ceci dans un but de booster une candidature DSK ou de Martine Aubry en mettant en ligne la formation d'un couple contre nature politique.

    Son comportement politique fait qu'elle est inclassable, assise entre deux chaises, socialiste de cœur mais réaliste sachant très bien que pour gouverner il faut faire des compromis, seul rien de possible. Ce fait enrage à la fois le Modem pour lequel elle a fait de nombreuses avances électorales, toutes ont été refusées, mais aussi son camp qui a demandé qu'elle respecte ses engagements vis à vis des socialistes, «il est pour nous inacceptable que la liste déposée lundi ne respecte pas le vote des militants» qui affirme que six des onze militants devraient figurer sur la liste de vingt noms qui en cas de victoire enverrait un minimum de 12 conseillers au conseil régional. En fait d'autres socialistes qui n'ont jamais été candidats font leur apparition !

    Ce trait de caractère elle le tient de son enfance pour laquelle elle a toujours déclaré qu'elle n'a pas été heureuse. En butte à un père autoritaire et conservateur très à droite lieutenant colonel d'artillerie de marine chevalier de la légion d'honneur et fils du général de brigade Florian Royal polytechnicien et officier de la légion d'honneur elle s'est construite dans la rébellion dans cette famille de 8 enfants, ou les femmes ne devaient pas faire d'études mais être au service des hommes. C'est donc une femme qui en veut et se bat en bousculant le microcosme politique par ses propos déconcertant pour par exemple le pardon pour les paroles humiliantes du discours de Sarkozy à Dakar.

    «Quelqu'un est venu ici vous dire que «l'Homme africain n'est pas entré dans l'histoire». Pardon, pardon pour ces paroles humiliantes et qui n'auraient jamais dû être prononcées et, je vous le dis en confidence, qui n'engagent ni la France, ni les Français, a-t-elle déclaré le lundi 6 avril devant plusieurs centaines de personnes réunies au siège du Parti socialiste sénégalais, à Dakar».

    C'est de l'anti Sarkozisme au féminin, mais c'est vrai qu'il a tenu des propos dégradants pour le peuple Africain ce que son parti accepte en mangeant son chapeau, et que les médias n'ont pas osés montrer l'importance humiliante qui s'en dégageait.

    Mais elle est aussi capable de proposer lors de la campagne présidentielle le service civique obligatoire, ce qui souleva une nuée de protestations. Or, que constate-t-on aujourd'hui que le gouvernement reprend cette idée pour laquelle il envisage un financement de quelques 500 millions d'euros pour 75.000 jeunes en 2014 pour un engagement de 6 mois ou un an voire deux ans pour un projet éducatif.

    Finalement, son principal atout n'est pas son parti mais les Français qui, peut être, verront en elle un avenir différent de celui que propose Sarkozy qui n'a montré que misère, dette, et chômage avec en plus l'injustice sociale.

    Âgée de 57 ans Marie Ségolène Royal est titulaire d'une licence en sciences économiques, diplômée de Science Po et de l'ENA promotion Voltaire au 95ème rang et bien entendu avocate comme tous ceux qui ont le même cursus enseignant. L'on est en droit de penser qu'elle sera réélue dans sa région, mais aussi que, quoique sera la décision de son parti pour l'investiture socialiste, elle se présentera a l'élection de 2012 quitte à affronter un socialiste, le problème pour elle sera de trouver les moyens financiers pour soutenir sa candidature si elle n'est pas désignée.

    La suite de cette série des élections présidentielles de2012 sera sur Dominique de Villepin.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu