Avertir le modérateur

Dans deux jours la clôture des primaires,

socialistes sauf postulant de dernière minute.


Support Wikipedia À l'instant où j'écris les postulants à la primaire socialiste sont dans l'ordre de leur engagement Manuel Valls, puis Arnaud Montebourg normal la primaire c'est beaucoup lui, puis Ségolène Royal, François Hollande, Martine Aubry, et Jean-Michel Baylet sénateur et président du pari radical de gauche, mais, il se peut que je me trompe tant certains ont louvoyés avant de se prononcer. Par exemple Manuel Valls d'abord pour DSK puis ensuite pour Martine et maintenant pour lui se dégageant du programme de son parti qu'il juge démagogique irréalisable financièrement, met un pied à droite clamant qu'il faudra déverrouiller les 35 heures et que l'on ne pourra revenir sur la retraite à 60 ans. Comment ensuite faire confiance, indépendamment de la valeur de ses dires, décidément la politique est trop compliquée pour un esprit sain. Il y a aussi d'autres candidats déclarés que l'on peut consulter sur le site Wikipédia.

Avec cette date du 13 juillet de clôture des candidatures, il s'agit de montrer ses muscles c'est à dire leurs soutiens, et là les deux plus forts François et Martine se taillent la plus grosse part des socialistes, normal les sondages n'ont pas arrêtés de les placer en tête. Seulement ce ne sont que des sondages, c'est à dire limités à un échantillonnage consulté par téléphone, alors que la primaire s'adresse aux gens de gauche ? Voire «La primaire socialiste contestée par l'UMP», il y a comme un hic. Ce n'est donc plus pareil. Pour pouvoir concourir, il faut réunir sous son nom 5% des parlementaires socialistes, soit 17 parrainages, 5% des membres du conseil national du PS, soit 16 parrainages, 5% des conseillers régionaux ou généraux socialistes issus d'au moins 10 départements et quatre régions, soit 100 parrainages, ou 5% des maires socialistes des villes de plus de 10.000 habitants, issus d'au moins quatre régions, soit 16 parrainages. La question est, est-ce possible pour tous sachant qu'un seul parrainage est autorisé par personne? Pour Ségolène Royal, certains pensent qu'elle aura des difficultés pour obtenir ses parrainages sachant que les ex-Royalistes sont plus nombreux que les Ségolénistes. C'est aussi la même chose pour Arnaud Montebourg et Manuel Valls, ce qui montre que cette barrière est très «démocratique». Elle risque d'être un frein au succès de cette primaire si les électeurs de gauche n'y voient pas leur candidat puisqu'elle se résume être faite pour les deux seuls que sont Martine et Hollande ?

Il faut bien voir que Martine et Hollande sont les candidats des socialistes alors que les autres sont des candidats s'adressant à la gauche.

Les Echos.fr publient le 11/07/11 les cartes des soutiens des trois principaux candidats, Martine Aubry, François Hollande et Ségolène Royal.


 

Il est évident qu'au vu de ces cartes Hollande et Martine sont largement en tête, pour Ségolène et Montebourg c'est peau de chagrin, mais qui est dans le vrai à  10 mois de l'élection présidentielle ? S'il s'agissait de faire une primaire que pour les socialistes, pas besoin de tout cette mise en scène. Déjà en 2006 Ségolène Royal s'était appuyée sur les nouveaux adhérents qui voulaient mettre un coup de pied dans cette fourmilière socialiste qui n'évolue pas. Pour ne pas que se reproduise la même chose, Ségolène qui mobilise à chacune de ses sorties, les salles sont combles, elle fait donc peur et il faut l'éliminer. «C'est un mythe de dire que je suis seule. Partout ou je me déplace, j'ai devant moi 200 à 300 personnes, qui est capable d'en faire autant dans le parti ? ça suffit !»

Ce ne serait pas le cas de Martine qui à des difficultés pour mobiliser bien que ses sorties sont fortement médiatisées. Les votants aux primaires auront donc à choisir entre ceux qui sont dans le parti et ceux qui sont ouverts à tous, mais si se ne sont que des sympathisants socialistes, l'ensemble de la gauche ne se sentant pas concernée, il ne fait aucun doute que Martine et Hollande seront les premiers.

Le baromètre Ipsos-Logica Business Consulting publié aujourd'hui sur le site du Monde.fr réalisée les 8 et 9 juillet par téléphone auprès de 955 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, pour Le Monde, France Inter, France Info, France 2 et France 3, que l'on peut consulter ici, nous montre qu'Hollande et Martine auraient le maillot jaune et qu'il font jeu égal avec 29 % d'intention de vote, Ségolène Royal serait à 17 % si le premier tour de l'élection présidentielle aurait lieu le dimanche 17 juillet.  L'écart entre Hollande et Martine se serait tassé. L'embellie d'Hollande lors de l'annonce de sa candidature se serait estompée quant à Martine, elle n'aurait rien obtenu de sa déclaration de candidature. Tout n'est donc pas fait !

Il faut donc s'attendre le 09 octobre à quelques bouleversements et grincements de dents dans l'échiquier socialiste, les données sondagiques se tassent. Le front de gauche et les écologistes prennent un nombre non négligeable de voies ainsi que les centristes de Jean-Louis Borloo, le Modem étant derrière. Mélenchon ferait 4,5 % sur Martine Aubry, 5 % sur Hollande, et 7 % sur Royal. Eva Joly, ferait 7 % sur Aubry, 7,5 % sur Hollande et 9 % sur Royal. François Bayrou ferait 5 % sur Aubry, 5 % sur Hollande, et 6 % sur Royal. Jean-Louis Borloo ferait 8 % sur Aubry est Hollande et 11 % sur Royal. Quant à Sarkozy, il ferait 22 % sur Aubry et Hollande et 24 % sur Royal, il serait au second tour dans tous les cas. Marine le Pen ferait 18 %, 17 % 18 % dans l'ordre. Ceci montre que malgré la diversité des candidats l'électorat reste stable et n'est pas chamboulé par la présence de Marine le Pen qui stagne après son embellie d'il y a quelques mois.

La liste officielle des candidats à la primaire sera publiée le 20 juillet. Quelle que sera cette primaire, elle constitue une avancée qui aura le mérite de voir si les Français sont favorables à cette consultation démocratique.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu