Avertir le modérateur

L'appel d'Eric Cantona,

à la révolution silencieuse par les banques.

 

p1492196d1596529g_apx_470__w_presseocean_.1290625360.jpg

Photo Nathalie Bourreau

Pendant que l'on se polarise sur les affaires d'État Karachi rétrocommissions attentat, Bettencout-Woerth, le remaniement qui n'en n'est pas un, Fillon plus fort qu'avant se succédant à lui même fier de son bilan, réforme et rigueur sans augmentation d'impôt, le nouveau centre toujours UMP, Borloo et ses centristes éjectés, Villepin dans Karachi jusqu'au coup qui protège son camp, les socialistes les primaires, accord possible entre DSK, Aubry, Royal, L'OTAN et le bouclier anti-missiles, Sarkozy et les pédophiles, l'Irlande au bord du gouffre, le Portugal en grève générale contre l'austérité une première depuis 22 ans et beaucoup d'autres choses qui montrent ce que nous sommes devenus. Pendant que les médias s'essoufflent sur cette actualité, Eric Cantona avec la Fondation Abbé Pierre sortent le carton rouge.

Révoltés contre les pauvres qui sont traités de moins que rien dans notre pays, celui des droits de l'homme et du citoyen qui n'est plus qu'une vaste couillonnade tant le logement de ces gens est honteux, scandaleux, des vrais taudis. L'association de l'abbé Pierre a recruté Eric Cantona que nous connaissons tous, footballeur talentueux au caractère parfois impulsif qui ne mâche pas ses mots, apprécié des Français pour un clip sur la location d'un taudis dont nous avons vu une brève apparition à la télévision. Les propriétaires ne manquent pas de «vergonia», le pauvre est fait pour être plumé. En France trois millions de personnes n'ont d'autre droit que d'être mal logées, le carton rouge selon Canto de notre dérive humanitaire, mais, il n'y a pas que lui. Sarkozy à d'autres soucis, ces pauvres gens ne votent pas, pourquoi le feraient-ils, pour eux rien ne change. En d'autres termes ils ne comptent pas pour tous ces femmes et hommes politiques qui ne pensent qu'à leur élection en 2012. S'occuper de l'extrême pauvreté n'est pas valorisant, c'est une activité pour les associations, mais quand il s'agit de logements, s'il y en a peu c'est un problème politique de financement de logements sociaux, et la loi SRU de construction de 20 % de logements dans les communes de plus de 3.500 habitants, 1.500 en Île de France, comprises dans une agglomération de 50.000 habitants, n'est pas appliquée. De bons arguments pour ne pas l'appliquer, manque de moyens, manque de terrains etc.... Ce ne sont pas les réformes dans la continuité de la rigueur qui vont modifier l'état de ces gens, mais accentuer encore plus leur pauvreté. Alors Eric Cantona à une idée la révolution par les banques.

Pour Eric Cantona la révolution est simple à faire.



La fondation abbé Pierre a dénoncé une situation sans précédent depuis 1954. Le délégué général de l'ONG, Patrick Doutreligne, pris d'une «colère froide» a déclaré que 3,5 millions de personnes sont mal logées en France, 1 million dans des logements surpeuplés, 1 million dans des logements sans toilettes, sans salle de bains ou sans chauffage, 1 million dans des logements non permanents, d'autres dans des tentes, voitures, amis ..., dont 100.000 sans-abri, 500.000 dans des structures collectives, foyers ... Le froid arrive et le lot des SDF du Bois de Vincennes que l'on découvrent un matin morts de froid dans leur tente de fortune, alors qu'au cours de l'année qu'a été fait pour accroître les structures d'accueil ? Quelle fierté de voir cette France de la misère, alors les banques affichent une santé florissante.

Le capitalisme non régulé !

Devant ce constat, Eric Cantona appelle à la révolution, une révolution pacifique s'entend celle du porte monnaie de banques. L'idée est infaillible, «s'il y a 20 millions de gens qui retirent leurs sous des banques le système s'écroule, la révolution se fait par les banques».

Sur une page Facebook, à l'appel de Canto du 06 octobre quelque 12.000 personnes affirment vouloir vider leur compte bancaire le 07 décembre prochain après qu'Eric Cantona a appelé à la révolution par les banques dans un entretien au journal régional Presse Océan.fr .

Les internautes ont attiré la presse internationale en le relayant par youtube et facebook, le 07 décembre on va tous retirer notre argent des banques.

Un drôle de canular qui émit par d'autres qu'Eric Cantona n'aurait pas fait un pet. La notoriété permet tout, même une connerie figurative, mais qui marque. On peut se révolter, témoigner contre cette misère, ces mal logés, c'est le but de cet article, mais pour Eric Cantona c'est bien plus. C'est montrer que le peuple, la base, peut si elle le veut être écoutée autrement que par des manifestations qui font l'indifférence du gouvernement. Retirer son argent des banques quelle action qui ferait frémir l'Ordre mondial ! Mais, bien que couteuse, retirer de l'argent n'est pas gratuit, et les banques devant un afflux de retraits fermeraient leurs portes. Elle n'apporterait rien d'autre qu'une misère encore plus grande qui se porterait en premier sur ces malheureux. Les banques ne pourraient plus financer les entreprises, les salaires seraient bloqués, on voit de suite la catastrophe mondiale qui s'en suivrait. Il est étonnant que seul le Nouvel Obs.com sur lequel j'ai puisé ces informations reproduise ce canular, mais il n'y a pas que ce média puisque jeudi 25/11/10 sur France 3 dans l'émission politique «Ce soir ou jamais» de Frédéric Taddeï qui suit le journal de 22h45 le sujet a été évoqué. Non pas sur la misère, quoique que l'invité Jacques Higelin à dit ce qu'il en pensait en termes sans équivoque, mais sur l'aspect médiatique de la déclaration d'Eric Cantona qui a l'avantage de montrer que les banques gouvernent le monde. Ce qu'il serait possible c'est, par contre, ne plus acheter à crédit, n'acheter que lorsque l'on peut payer. Le crédit est la source d'enrichissement des banques et d'appauvrissement du peuple, mais c'est autrement difficile.

Commentaires

  • j' ai toujours pensé que retirer notre propre argent de nos banques respectives, serait un moyen de pression pacifique .
    cette action devrait être suivie par tous les français , digne et honnêtes , lassés d'être pris pour des cosommateurs idiots à la merci des divers pouvoirs financiers, industriels, politiques et faux-culs de soi disants donneurs de leçons et moralistes des bacs à sable.

    Michel
    62ans

  • j' ai toujours pensé que retirer notre propre argent de nos banques respectives, serait un moyen de pression pacifique .
    cette action devrait être suivie par tous les français , digne et honnêtes , lassés d'être pris pour des cosommateurs idiots à la merci des divers pouvoirs financiers, industriels, politiques et faux-culs de soi disants donneurs de leçons et moralistes des bacs à sable.

    Michel
    62ans

  • Michel bonsoir,

    Comme je viens de l'expliquer sur un autre site, cela conduirait à un blocage, les banques ne peuvent faire face à une demande trop importante, elles demanderaient un délai de paiement pour éventuellement la clôture du compte.

    Le gouvernement serait amené à des mesures urgentes devant cet état insurrectionnel.

    Il donnerait ordre aux banques de ne pas payer, ce qui pourrait conduire à une révolution.

    Il vaut mieux faire l'arrêt de l'achat à crédit qui assainit les finances des particuliers et à long terme réduit l'enrichissement des banques.

    Bien à vous,

    A.Mirolo

  • il faut oser....et ne pas s'endormir dans notre confort.
    Nous élisons des politiques pour gérer les crises selon LES DÉLÉGATIONS qu'ils ont reçues lors de nos votes...qu'en font ils?
    Il est plus simples de rester ( par faiblesse) addict au méthodes libérales

    Nos économie? Un bulletin de vote au quotidien. Influencer l'orientation de notre pays via nos décisions et nos choix personnels car on ne se reconnait pas dans nos politiques....
    La seule façon d'être entendus ? La Pression
    Quel Levier? le pognon! ça il le comprenne tout de suite

    Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.....je suis sur que l'on peut ramener nos politiques dans une démarche conforme à leurs engagements.

    Il n'y a pas de tyrans sans esclaves....et nous avons la possibilité d'agir. Mais cela vous fait-il peur? Quel lendemain? et si vous ne faites rien quelle société allons laisser à nos enfants?

    Soutenons le bras armé de l'état (La caisse des dépôts) ou la banque de France en retirant nos fonds des autres établissement bancaires et en les plaçant là et interdisons à l'état de venir au secours de banques.....sans signature d'une Chartres de développement sociétale hors le cinéma du Grenelle.....
    Ou créons notre propre établissement bancaire à visé éthique et remodelons notre société en fonction de nos aspirations profondes et non sur la base de notre intérêt égoïste et nos petits calcul épargnant mesquin...qui se font tondre par les établissements bancaires

    Monsieur CANTONNA j'ai horreur du foot mais je vous soutiens et je "m'amuse a écouter les cris d'effrois des mouettes dans votre sillage...

  • Leclere bonjour,

    Tout ce que vous avez écrit est juste, je partage votre point de vue. Mais, la méthode Cantona est vouée à l'échec Si l'on réfléchit un peu quelques milliers et non 20 millions de personnes se présentent à leur banque, celle-ci ferme. Si cela se fait dans toutes les succursales des grandes banques, les ordres seront donnés de tout fermer.

    De plus, si cela prend de l'ampleur le gouvernement ne peut rester sans réagir, cela devient une situation d'insurrection.

    En outre, les banques n'ont pas sous la main de quoi rembourser l'argent de leurs épargnants, donc, il faut attendre.

    De plus si vous retirez vos avoirs cela ne se fait pas sans coûts, c'est une connerie monumentale.

    La bravache c'est beau mais elle mène nulle part.

    Ce qu'il faut comme je l'ai écrit, c'est l'arrêt de l'achat à crédit source de rentabilité des banques. Elles gagnent de l'argent sans rien faire que de vous en donner.

    Voilà ce qu'il faut faire.

    Bien à vous,

    A.Mirolo

  • très bonne idée j'adore !!!! c'est l'homme avec beaucoup verité et pas de langue de bois, amitié a vous tous cris

  • ballester bonsoir,

    On peut toujours rêver.

    Bien à vous,

    A.Mirolo

  • ballester bonsoir,

    On peut toujours rêver.

    Bien à vous,

    A.Mirolo

  • il faudrait déjà que toi et tous tes copains sportifs ou people déclariez vos revenus en france et tout irait mieux ,pensez aux personnes qui se privent pour venir vous voir jouer ou chanter et vous vous moquez pas mal d'eux en plaçant votre argent à l'etranger et ta femme qui fait de la pub pour une banque ,le fait-elle gratuitement, pense plutôt à ceux qui mettent toute une vie pour gagner 1 an de ton salaire ,merci de réfléchir et de penser à ceux là

  • ehcor bonjour,

    Qu'est-ce qui te fais dire que je ne déclare pas mes revenus en France ?

    Je suis retraité depuis plus de 20 années et crois moi, la retraite ce n'est pas la richesse avec 1 % d'augmentation annuelle.

    Alors avant d'écrire une connerie réfléchit.

    Quand à mon épouse , elle n'est pas en bonne santé.

    A.Mirolo

  • Vous vous rendez compte à quel point les banques sont non seulement les maîtres du monde, mais en plus avec arrogance ?
    Car quoi de plus normal de la part d'un citoyen que de vouloir - et pouvoir - retirer son argent de la banque ?
    C'est SON argent, non ?
    Déjà que le fait d'être OBLIGES de passer par les banques est un véritable racket, car cette obligation nous oblige AUSSI à payer les frais de tenue de compte.
    Adhérer au système des banques et le défendre c'est faire partie d'un mouvement qui ne se contrôle plus, et être contre le fait de retirer son argent c'est cautionner un système qui ne tient plus que parce qu'il y a des gens apeurés de le voir s'effondrer.
    Patience, patience, nous sommes de plus en plus nombreux. Et le jour où nous descendrons dans la rue, nous, ce ne sera pas pour défiler gentiment avec des banderoles !!!

  • jc4 bonjour,

    Pour éviter que les banques soient maîtres du jeu, n'achetez pas à crédit.

    Bien à vous,

    A.Mirolo

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu