Avertir le modérateur

La survie d'Israël, en tant qu'Etat Juif,

et la marche vers un Etat unique en Palestine.

p90_drapeau_israel_60_ans.1237530352.jpgLe conflit Israélo-palestinien à Gaza à montré ses limites et Ehoud Olmert reconnait qu'il y a des lignes rouges que l'on ne peut dépasser. A un moment donné il faut savoir s'arrêter, la communauté internationale n'accepterait pas que tous les Palestiniens de la bande de Gaza soient tués. Elle a déjà beaucoup fait pour Israël en donnant quitus à son hégémonie qui continue d'ailleurs, en l'arment, en qualifiant le Hamas d'organisation terroriste alors qu'il défend sa terre de Palestine, mais permettre le massacre de tous les Palestiniens, elle n'irait probablement pas jusque là. Donc tout à été essayé, les Palestiniens surveillés et sans territoire, rationnés, et ce n'est pas le nouveau gouvernement avec une coalisions d'extrême droite qui favorisera la paix. Les Juifs majoritaires ont votés de même que tout citoyen Israélien peut voter dès l'âge de 18 ans, ainsi que tous les groupes ethniques et de toutes les mouvances religieuses, y compris les Israéliens arabes, participent de façon active au processus électoral. Ils ont votés pour la poursuite des implantations donc sans paix possible, car paix signifierait l'arrêt des implantations et toutes actions militaires provocatrices signifieraient également guerre entre deux États. Dans ce cas Israël ne pourrait être soutenu, bien que certains soient sans «vergonia», ayant fait la paix avec les Palestiniens. Pour Israël se serait la fin à terme de son existence, la démographie arabo-palestinienne croit plus vite que celle des Juifs. C'est aussi pour cela qu'il donne, le gouvernement Israélien, les permis de construire au compte gouttes pour éviter l'implantation, dans Jérusalem Est, d'arabes Israéliens. Malgré cela, elle pourrait dévernir majoritaire dans une vingtaine d'années et dans ce cas conduire à un État unique rassemblant les Palestiniens et des citoyens Israéliens qui choisiraient de rester sur place dans le cadre d'une république égalitaire.

Ce serait finalement la revanche des arabes sur les juifs, et les arabes ont tout le temps pour eux. De toutes les façons le Israéliens ne méritent que cela eu égard à ce qu'ils ont fait et ce qu'ils font.

La population d'Israël est de 7 150 000 habitants (recensement de avril 2007), parmi lesquels 76 % de Juifs (5 415 000 habitants) et 20 % d’Arabes Israéliens (principalement musulmans, mais aussi une minorité chrétienne), auxquels il faut ajouter 306 000 nouveaux immigrants qui sont enregistrés au Ministère de l’intérieur comme «non-Juifs» et qui constituent 4 % de la population israélienne. Le nombre d'enfants par femmes est de 3,7 pour les femmes arabes pour 2,8 pour les femmes juives. La population arabe croit donc plus rapidement que la population juive. L'influence du flux migratoire Juif s'est fortement ralentie. Les grands réservoirs de l'Europe de l'est, de l'Afrique du nord sont pratiquement épuisés. Le relais avait été assuré par les communautés juives de l’Europe de l’ouest et des Amériques, mais qui est d’un apport assez faible au mouvement migratoire, et qui semblerait s'inverser.

La première expression collective de cette position d'un État unique remonte à la déclaration de Londres de novembre 2007 signée pas de nombreux intellectuels, voir ici.

Or cette position se répand et gagne les États-Unis pilier du soutien mondial au sionisme.

Ainsi après un appel d’universitaires étasuniens sous forme de lettre ouverte adressée en Janvier 2009 à Barack Obama laquelle a recueilli des milliers de signatures sur les campus, c’est au tour de la CIA elle-même d’annoncer dans un récent rapport la fin prochaine, encore qu’insoutenablement lointaine pour les Palestiniens emmurés, de l’Etat d’Israël et son remplacement par un État unique.

La survie d'Israël en danger selon la CIA, le 18/03/09, voir ici .

C'est ce qu'affirme une étude de la CIA gardée plutôt secrète et à laquelle aurait eu accès l'auteur et avocat international Franklin Lamb, réputé pour ses écrits parfumés de sentiments anti-israélien. Selon ce dernier, la fameuse agence américaine prédit que le passage d'une solution à deux États est inévitable. Elle estime par ailleurs à deux millions le nombre d'Israéliens qui émigreront vers les États-Unis dans les 15 prochaines années, et à 1,5 millions ceux qui choisiront l'Europe et la Russie comme nouveau lieu de résidence. Des révélations à prendre avec des pincettes mais allègrement commentées par les médias arabes..

«Si le jour arrive où la solution à deux États s'effondre et que nous devons faire face au même style de combat qu’en Afrique du Sud concernant le combat pour l'égalité des droits de vote, l'État d'Israël est fini», avait affirmé en janvier dernier le Premier ministre sortant, Ehoud Olmert. Que ce soit en Israël même ou en Palestine, les Juifs seront submergés, solution à deux États ou pas, ce n'est qu'une affaire de temps et de patience.

«Ils sont habitués à lutter et gardent dans leur cœur la conviction qu'un jour ils l'emporteront» affirme Linda S. Heard, une spécialiste des questions du Moyen-Orient, habituée des colonnes du média saoudien Gulfnews.

Pour Linda S. Heard, Israël est aussi en train de perdre son statut de victime, largement approuvé par la communauté internationale.

«Alors que les survivants de l'Holocauste disparaissent, les jeunes générations à travers le monde ont peu de connaissance sur la souffrance juive pendant la seconde guerre mondiale. Il est probable que dans vingt ans «never again» aura peu de sens en dehors d'Israël. Quand cela arrivera, Israël sera jugé sur ses mérites comme tous les autres pays », n'hésite telle pas à affirmer.

Et d’ajouter que «les opinions étrangères sur Israël sont déjà en train de changer», en donnant pour exemple les nombreuses manifestations anti-israéliennes dans le monde, les appels au boycott des produits Israéliens ainsi que des échanges intellectuels et culturels. Israël a bénéficié du soutien inconditionnel des États-Unis pendant les huit années de la présidence Bush, et cela ne sera pas pardonné, l'injustice envers un peuple opprimé est inqualifiable.

«Si les États-Unis sont gagnés par le même sentiment anti-israélien, que l’Europe, ce qui pourrait arriver lorsque les Américains réaliseront à quel point les taxes qu’ils paient servent à approvisionner les sommes envoyées à Israël pour financer les guerres, les jours d’Israël seront comptés. A long terme les Israéliens ont besoin d’un État Palestinien de la même façon que les Palestiniens, et ils le savent».

La politique d'Israël est donc suicidaire pour plusieurs raisons. La première c'est son hégémonie qui est de moins en moins acceptée même si les Américains la soutiennent, mais ils ne sont pas tout. Il est évident, même en Europe, beaucoup n'ont pas apprécié plomb durci bien qu'ils n'osent pas le clamer. Ils se dédouanent de leur attitude hypocrite en finançant à coup de millions la reconstruction de Gaza, il n'y a qu'à voir les images de ce que les Israéliens ont fait de cette bande de terre, mais cela ne peut infiniment durer, les économies sont à bout de souffle. Israël est donc pris à son propre piège, que peut-il maintenant faire d'autre que de subir la démographie arabe sur sa terre originelle comme sur celle de la Palestine du Fatha et du Hamas, c'est la seconde raison.

L'implantation des colons en Palestine est de moins en moins acceptée, et l'anti-sionisme ne peut que s'accroître. Plus vite un État Palestinien sera créé, plus rapidement Israël pourra être pardonné de ses fautes, mais pas effacé, et plus Israël sera longtemps en sécurité démographique. Les Palestiniens plus pauvres font en général, comme tous les pauvres, plus d'enfants, et si un État n'est pas rapidement crée la situation deviendra intenable pour Israël.

Mais ces gens comprendront-ils ou est leur intérêt j'en doute, ils ne connaissent que le bâton.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu